PUB





TOUCHES:

Zoom Le Meilleur Parti, Zoom Le Meilleur Parti jeux, Jeux de Zoom Le Meilleur Parti en ligne, Jeux de Zoom Le Meilleur Parti gratuits en ligne

Archives NSA de Snowden CNO (Opérations des réseaux informatiques) Berlin, Allemagne ES : Salut. ES : Tu es là ? LP : Oui ! LP : Tout va bien ? ES : Oui. ES : Il faut éviter de se voir le temps que ça se calme. ES : Maintenant que mon pseudo a été publié par le Washington Post, la NSA pourrait détruire mes comptes ou bloquer mes tentatives de connexion. ES : Nous devons donc revérifier nos infos. LP : OK. LP : Si je te trouve une caméra, pourrais-tu filmer le lieu où tu es ? ES : Pas tout de suite. Mes hôtes sont très vulnérables. ES : Je ne peux pas vraiment parler à haute voix ici. LP : Tu ne peux pas ? ES : Je veux éviter qu’on défonce leur porte. Les États-Unis ont espionné les courriels et les appels de millions de Brésiliens. J’aimerais vous montrer le nouveau document. Ça sera plus clair. Voici la carte des câbles qui servent à collecter les données pour PRISM. On voit ici la somme de ce qu’ils collectent. Plus la ligne est épaisse, plus ils collectent de données. Vous voyez ces lignes ? Elles sont assez épaisses, dans le sud du Brésil. Et au nord, dans la mer. Ils collectent beaucoup de choses par le biais de PRISM. C’est important car PRISM collecte Facebook, Skype, YouTube, Yahoo, Hotmail jeux On vole beaucoup de données au Brésil. Cela dit, on ignore ce que sait le gouvernement brésilien et s’il collabore avec des sociétés brésiliennes. Mais je pense qu’on va le savoir. Un jour, on saura tout. Ou presque. Oui. Glenn : Est-ce que tu songes à retourner aux États-Unis ? LP : Pas tout de suite. Glenn : Et plus tard ? LP : Je ne sais pas. LP : Et toi ? Glenn : Je ne sais pas. LP : On risque d’être cités à comparaître si on y retourne. Glenn : Dans le meilleur des cas. Glenn : On verra bien. The Guardian, Londres On prend lesquels, alors ? Là, ce sont des renseignements opérationnels. Alors on censure ça. Va voir en haut. Et la déclaration d’Alexander ? Oui, c’est dans TARMAC. “Et si on collectait toutes les transmissions tout le temps ? “Ça serait un beau projet d’été pour Menwith Hill.” dixit le directeur de la NSA en visite au Royaume-Uni. Celle-ci ? Oui. C’est un document secret. Sur ce bandeau, il ne faut mettre que trois slides. Si c’est plus, il faudra être extrêmement prudent. Comme ça ? Oui. C’est vraiment dangereux, pour le Guardian. Une seule erreur et on pourrait tout nous saisir. Personne ne sait jeux Ils débarqueront en force si on s’étend là-dessus. Il a dit que le Premier ministre était très inquiet. Apparemment, ça venait d’en haut. ES : Comment ça va, là-bas ? LP : Je suis au Guardian. Ils vont publier l’article sur TEMPORA aujourd’hui. LP : Ils sont tendus. Ils craignent une injonction. ES : La NSA adore ce programme. LP : Pourquoi ? Parce qu’elle n’a pas le droit de l’appliquer aux États-Unis mais le Royaume-Uni nous laisse l’utiliser toute la journée. LP : Ils hésitent à nommer les compagnies de télécoms impliquées. ES : Ils les connaissent ? LP : Oui, je crois. Site d’interception par câbles sous-marins pour TEMPORA, GCHQ Bude, Royaume-Uni Ambassade équatorienne, Londres Un agent de



Remonter