PUB





TOUCHES:

Zombie Tuer Destroyer Rush, Zombie Tuer Destroyer Rush jeux, Jeux de Zombie Tuer Destroyer Rush en ligne, Jeux de Zombie Tuer Destroyer Rush gratuits en ligne

fais la fille. Finalement, je mène. Comme tu veux. Suismoi. En arrière. Joli rond de jambe ! Merci. ans de cours. Ma mère disait : “Ça sert toujours”. Elle n’imaginait pas ça. Comment Gretchen a craqué pour un bourrin comme moi ? En dansant. Salaud. Un jour, je reçois un appel. Un ancien pote de lycée. Je le connais à peine. Il me fait : “Je viens de me fiancer.” Moi, bien sûr : “Génial. Félicitations.” Là, il me dit : “Tu veux être mon témoin ?” Je le connaissais à peine. C’est hyper bizarre. Je me dis : “Qu’estce que je risque ?” À son mariage, il y avait moi, le frère de la mariée et un étudiant philippin. C’était tellement triste. Tout le monde se disait : “Mais pourquoi “elle épouse ce loser ?” Alors, j’attrape le micro et je raconte comment on a escaladé l’Himalaya, comment on a pêché des requins, comment ce mec m’avait sauvé d’une baston. Une tonne de bobards. Je pose les yeux sur la mariée. Elle lui tient le bras très serré et elle rayonne. Parce qu’elle épouse ce mec génial. Un mec arrive et me dit : “Waouh. “Je suis prêt à payer “pour qu’on dise ça de moi à mon mariage.” Bingo. C’est ce jourlà qu’est née cette arnaque. C’est ce jourlà que je suis devenu témoin à louer. Je veux pas que tu croies que je suis qu’un pauvre naze qui n’a pas d’amis. Mon père était avocat fiscal international. On déménageait tout le temps. J’ai fait écoles jusqu’en e. J’ai vécu sur continents. Au bout d’un moment, je me suis dit : “Pourquoi me faire des amis ? “Je vais devoir déménager, alors à quoi bon ?” Quand mon père est mort, j’ai repris l’affaire. Je travaillais beaucoup trop. Je suis un loser ? Distoi une chose. Certaines personnes sont solitaires. C’est aussi simple que ça. Moi, c’est pas mon truc. J’aimerais bien avoir quelqu’un avec qui boire une bière, avec qui me faire une virée entre mecs. T’as jamais fait ça ? Cabo, Cancún, spring break ? T’as jamais fait tout ça ? J’avais personne avec qui y aller. Bonne nuit, Tonto. C’est agréable d’avoir quelqu’un qui me soutient. Je suis avec toi. C’est sympa. Moi aussi, je suis avec toi. Je t’aime bien. T’es un mec super. Mais ça reste professionnel. On sera pas amis. Ça marche pas comme ça. Je fais mon boulot. Je comprends. T’es pas mon ami, t’es mon témoin. Dans une semaine, Bic repart au MoyenOrient. Dans mois, il saute sur une grenade en improvisant un sermon dans un Humvee. Mais on va s’éclater. C’est bon, j’ai compris. T’es un ami quand ça rapporte, mais pas quand ça compte. Qu’estce qui ne va pas ? J’en sais rien. Ça alors jeux Je n’aurais pas cru que le grand Jimmy Callahan se laisserait attendrir par un client. C’est pas ça. D’un contrat à l’autre, je sauve des losers sans amis. Des losers ? Allons jeux Ce ne sont pas des losers. Ce sont des hommes. Ils ne partagent pas leurs sentiments, comme le font les femmes. Les femmes s’entraident. On prend le temps d’écouter les autres. Et on en a gros sur la patate, à force d’écouter tout le monde. Estimetoi heureux. Mais c’est des losers. Peutêtre. Mais dismoi, Jimmy. Si tu trouvais une femme assez folle pour t’épouser, qui serait ton témoin ?



Remonter