PUB





TOUCHES:

Who Wants To Be A Millionaire, Who Wants To Be A Millionaire jeux, Jeux de Who Wants To Be A Millionaire en ligne, Jeux de Who Wants To Be A Millionaire gratuits en ligne

D’accord. Papa ! Allez ! C’est Villers. Allez, Thomas ! Arrête ! Je veux pas y aller ! Arrête ! J’ai pas envie. Allez, bouge-toi un peu ! Non ! J’ai pas envie ! Mais ça va pas, non ? Hé! Non, mais vous êtes inconscient? C’est comme ça que votre femme est tombée ? Bonjour. Elle, elle était derrière mon cheval. Il a eu peur, votre fils. Ça ne vous regarde pas. Il faut surmonter ses peurs. Comme à l’armée, c’est ça ? Je suis sûr que vous feriez une excellente cavalière. Il faut qu’on fasse une promenade. Un petit galop dans la forêt. On pourrait arriver à se comprendre. Vous saviez que votre femme avait un amant? Ma femme était fidèle. Elle allait partir avec un autre homme en Italie. Cet homme n’était pas son amant. Il la harcelait. Elle lui a dit ça pour avoir la paix. On en a parlé. On en a même ri. Ça vous va bien, les cheveux dècoiffès. Vous me rappelez Manon, quand on s’est connus. Au revoir. Vous vous entendez bien, tous les deux. Je déteste ce genre de mec. Allez, viens. Viens. Elle partait en week-end avec qui, alors ? Le mari ou l’amant? On n’est pas sûrs qu‘Hedi Himer soit l’amant de Manon Villers. J’ai raté un épisode ? Dans son journal intime, Manon parle d’un certain H.H. dont le regard |‘érotise. Impossible de savoir si c’est un fantasme littéraire ou si c’est réel. Attendez. C’est quoi, cette histoire de journal intime ? D’où vous le sortez ? D’un carton chez Villers. Il rangeait. Il n’y a pas eu de perquisition chez Villers. Si ? Non. Il s’est rendu compte de rien. Vous êtes inconsciente. On ne pourra rien en faire, vu comme vous l’avez obtenu. On se passera du journal. Quand Himer a téléphoné à Manon, il était à côté de chez elle. On l’a localisé grâce au bornage de son téléphone. Il était obsédé par elle. Il la suivait partout. Ça vaudrait le coup de creuser un peu. OK. Mais pas d’initiatives sans me consulter. C’est bien compris, capitaine ? Oui, monsieur. C’est vous qui avez emprunté mes films ? Quels films ? Vous mentez mal. Vous auriez dû me demander. J’en ai des plus intéressants. Tenez. C’est dommage qu’on se soit pas connus avant. J’aurais aimé collaborer à vos enquêtes. Pourquoi vous me les donnez ? Vous allez vous marier avec votre petit restaurateur, capitaine ? J’aime bien vous appeler capitaine. C’est Jeux J’aime bien. Je le sens pas, lui. S’il continue, je lui pète la gueule. Ça va, je suis une grande fille. Je sais me débrouiller. OK? Allez, Manon ! Allez! C’est tout droit, là ! Regarde comment tu te tiens. Allez, viens ! Remonte sur ton cheval. Remonte. Je vais me prendre une branche. Il y en a pas, de branches. Allez, remonte ! J’ai peur. T’as peur de quoi ? Remets ton cheval dans l’axe. Sois gentil. Tu dois te faire obéir. Je veux que ce soit un plaisir. Regarde comment tu te tiens. Allez, Manon ! Allez, remonte. Manon, ça va ? Bouge pas. Il va nous balader longtemps ? Qu’est-ce qu’il fout ? Il se casse ! Hé! Oh ! Arrêtez-vous ! Par là ! Arrêtez ! Ho! On va se calmer, là ! Vous allez où, comme ça ? Je viens voir mon frère, mécanicien à bord. C’est quoi, ce sac ? Vous comptez embarquer avec lui ?



Remonter