PUB





TOUCHES:

Vraiment Bend It Like Beckham 2, Vraiment Bend It Like Beckham 2 jeux, Jeux de Vraiment Bend It Like Beckham 2 en ligne, Jeux de Vraiment Bend It Like Beckham 2 gratuits en ligne

Vraiment Bend It Like Beckham 2 Joe Loder, Mayhem. Beau travail ce soir. Ils fermaient tout quand on est arrivés. Tu m’attendais ici ? Non, je passais par là et j’ai vu ta voiture. Tu ne déposes pas tes trucs ? Personne ne fait ça. Tu as besoin d’une clé WiFi pour jouer à ce jeu. Importe la vidéo sur ton portable. Fais le montage. Téléversela sur ton site F.T.P. et informe les stations que tu as un truc à vendre. Boum, boum ! Sinon, ça fait pas mal de route. Écoute, ça se passe bien pour toi, mais il y a des situations pénibles. Croismoi. Je fais ça depuis ans. Tu savais que j’ajoute un autre camion ? Non. Je l’ignorais. Ça va tout changer. Je serai sur scène deux fois plus vite. Je vais avoir un répartiteur, aussi. C’est fini d’écouter et de conduire. C’est pour les nuls. Tu aimes la Canon ? Je n’en ai jamais utilisé. Six mille dollars. , mégapixels. Vision nocturne. Zoom de :. J’en ai une avec ton nom dessus. J’ai une caméra. Je te veux dans mon deuxième camion. Deux équipes. La moitié du secteur chacune. Je sais ce que tu penses. La moitié de l’argent, non ? Tu devrais penser : deux fois plus de ventes. Car on sera les premiers sur chaque scène. Pourquoi rivaliser quand on peut faire équipe ? Tu pourras utiliser mes cartes de presse, mes contacts dans la police. C’est le grand pas, le niveau suivant. On peut réussir ça. Je parle de se remplir les poches, mon gars. Merci de m’offrir ce poste, mais être mon patron correspond mieux à mes objectifs de carrière. Prends quelques jours pour y penser. Non. Embauche quelqu’un d’autre. Je ne veux pas te ralentir. Tu veux être avec nous, vieux, car je vais prendre tous les appels. Tu parles comme si ça m’intéressait, mais ce n’est pas le cas. Tu ne comprends même pas l’offre. Sinon, tu me sucerais la queue, bordel ! Tu me poserais des questions. “Ça veut dire quoi, ça ? Et ça ?” J’ai envie de te prendre par les oreilles et de te crier en plein visage : “Je ne suis pas intéressé, merde.” Au lieu de ça, je vais rentrer chez moi et faire mes comptes. Va chier ! Connard. Je ne me suis pas réveillée avant h. Mon corps ne comprend rien. J’ai l’impression que c’est le déjeuner. Tu dois être belle à n’importe quelle heure. En fait, je dirais que tu es bien plus belle que Lisa Mays. J’aime le maquillage foncé sur tes yeux. Et ton odeur aussi. Alors, d’où vienstu, Lou ? De la partie nord de la Vallée. Certains appels m’envoient làbas, mais je ne connais personne qui y vit encore. Tu viens de Philadelphie, Pennsylvanie. Comment le saistu ? Grâce à Internet. On trouve tout sur toi en ligne. Pas tout, mais beaucoup. J’ai regardé toutes tes vidéos de journaliste. Tu dois les regarder. Non. Bon sang, non. Pas sans un verre. Je regarde tout le temps mon travail. Ah oui ? Tu veux être journaliste ? Non. Ils veulent tous du temps d’antenne. Pas moi. Je veux posséder la station qui possède la caméra. Les affaires vont bien, mais pour passer au niveau suivant, je dois être en avance et prendre des risques. J’ai aussi besoin d’argent pour mon expansion. Tu veux une autre margarita ? Une, ça suffit. Merci d’être venue discuter avec moi.



Remonter