PUB





TOUCHES:

Jeux de Vite Londres Kick Ups en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Mais ce n’était rien. Je me lève hier, et de nouveau je vois du feu et sur le feu une chaudière avec du foie de veau dedans. Il se réveille aujourd’hui, il voit un manteau. Non, je ne mentirai pas, il n’y avait pas de manteau. Tu ne parleras pas ? Je te mettrai en prison. Dans un jour ou deux, tu seras doux comme un agneau. Emmenez-le ! Monsieur le commissaire, pourquoi ?! D’où viennent ces roubles ? Ils nous ont été donnés par une dame dont le nom m’est inconnu. Pour que nous enseignions les danses européennes aux enfants de l’homme que vous avez jeté en prison. Le cours de danse dans notre école coûte exactement roubles. Quelle légende fantastique ! Je vais vous emprisonner aussi. Demain vous me raconterez comment ce roublard a vendu le manteau pour vous remettre roubles. Emmenez-le ! Quoi ? Vous n’avez pas le droit ! Je suis étranger, vous comprenez ? Je suis un étranger ! Ma femme, ma femme ! Je vous ai dit que je lui parlerais personnellement. Comment osez-vous ? Ma femme bien-aimée ! Tiens bon, Alice ! Je vous en prie. Tante Vardo ! Tante Vardo ! Qu’est-ce qui se passe ? Papa a été arrêté ! On l’a emmené au commissariat ! C’est pas possible. J’espère que vous êtes content ? Plus que ça, Je suis stupéfait. Vous êtes ma providence. Je ne me pardonne pas d’avoir douté. Je crierai sur tous les toits que vous êtes un génie de l’enquête ! Où vas-tu ? Laisse-moi passer, j‘te dis ! Vardo ? Qu’est-ce qu’il y a ? Je ne sais pas quoi vous répondre. Vous avez l’air si important. A quoi bon mes paroles ? Au contraire, chacun de tes mots est une parole d’or pour moi. Croyez-moi, le pauvre Pavle n’a jamais rien volé. Vous l’avez arrêté pour rien. C’est ta grande âme naïve qui parle. Tu penses que si toi, tu n’as jamais volé, tout le monde est comme toi. Tu te trompes, Vardo. Tout le monde est voleur à part toi. C’est moi le voleur. Vous ne me croyez pas ? C’est avec ces mains que j’ai pris le veau à Mikhaka, le bois et le manteau à Aga-Gueork. Ce n’est que des paroles. Aucune pièce à conviction. Des pièces ? Appelez le policier Chanche. Qu’il nous dise, qui il a vu quand on a volé le bois. Appelez Mikhaka. Demandez qui est venu dans sa boucherie, Vardo ou Pavle ? Demandez aussi qui a donné roubles à l’école de danse pour payer les cours des deux fillettes. Monsieur le commissaire, Permettez d’amener le po en ligne Le prof de danse ! Non, mais tu comprends ? Si tout se confirme, je serai obligé de t‘emprisonner. Je m’en fiche. C’est la règle, pour nous On ne voit que des malheurs. Et pour des messieurs comme celui-ci, rien que du bonheur. Tout est pour eux : Le bois, les manteaux et les cours de danse. Silence ! Bas les pattes. Bonjour ! Vous me reconnaissez ? J’étais venue en chapeau. Madame Incognito ! J’ai bien dit que l’argent avait été apporté par une inconnue ! Vous avez entendu ? C’est comme ça ! Emprisonnez-moi, mais libérez l’innocent, ses enfants l’attendent. Emprisonnez-moi. Quelqu’un d’autre les aidera. Alors, on la jette au cachot ? Que pouvons-nous faire ? Puisqu’elle le demande. A qui as-tu vendu le manteau ?



Remonter