PUB





TOUCHES:

Véhicule auto mobile Temps, Véhicule auto mobile Temps jeux, Jeux de Véhicule auto mobile Temps en ligne, Jeux de Véhicule auto mobile Temps gratuits en ligne

D’accord. Je sais. Tu me ris au visage. Est-ce que… Est-ce que tu es prêt à changer ? Oui, à %. Sérieusement ? Oui, à %. Tu ne vas pas t’asseoir ici, geindre et dire : “J’ai fait de mauvais choix”, et tu ne suis pas mes conseils ? Je te le dis, c’est différent, là. Mais tu vois où je veux en venir ? Tu saisis mes craintes ? Oui. Car tu m’as déjà fait le coup fois. Cette fois… Oui. Je suis prêt à changer à %. J’ai peur. Je ne pensais pas que ça arriverait. Je t’en prie. Très bien. Avant toute chose, tu dois… Tu dois admettre que t’es un . Tu dois admettre que t’es un . Tu dois admettre que t’es un . D’accord. J’admets être un . Tu dois dire : “Je m’appelle… et je suis un .” Pourquoi ? Parce que cette déclaration est réelle. Ça devient réel. Si tu es prêt à t’humilier, je saurai que tu es sincère. Je m’appelle Edward Garrett, et je suis un . Et maintenant, il faut que tu dises : “Je m’appelle Edward Garrett, et mon ami Gene avait raison. “Je suis accro à la lose.” Pourquoi dois-je dire ça ? Je m’appelle Edward Garrett, et mon ami Gene avait raison. Je suis accro à la lose. Tu l’as dit sans mal. Oui, t’avais raison. Tu dois vraiment être dans le pétrin. Carrément. D’accord. Franchement, si tu recommences à rire après tout ça, je te tue. Gene, ton comportement est déplacé. Pardon. C’est quoi, ton problème ? Je ne sais pas. Ça m’amuse. T’es méchant. Je ne voulais pas. C’est juste… Ce n’est pas drôle. D’accord. On va trouver une solution. Non, compris. On trouvera une solution. On fera ce qu’il faut pour te remettre en selle, d’accord ? Merci. Il vous en faut combien ? Six ? D’accord. Aucun problème. On peut le faire. Je dois juste les commander. Tu veux que j’y aille ? Non, pas de souci. Julio va s’y précipiter. Je peux l’en charger. Salut, Jim. Salut, mec. Salut. Comment ça va ? Pas génial. Que se passe-t-il ? Je… Je me suis mis dans la merde, je suis vraiment gêné. Et je… Qu’est-ce qui t’arrive, Eddie ? J’ai perdu de l’argent que je n’avais pas. Je suis à découvert de plus de $. J’ai pas $ ! Je sais. C’est insensé ! Je ne te demande pas un prêt. Je ne te supplie pas. C’est fini, ça. D’accord ? Pourquoi t’es là ? Je vais aller aux réunions, faire des changements. Je veux le job, je veux commencer à bosser pour toi. Tu veux venir bosser pour moi ? Vraiment ? Oui. Bon, d’accord. J’ai touché le fond. Je le sais. D’accord. Très bien. Voilà ce qui va se passer. Je vais t’embaucher. Merci. Tu débuteras tout en bas, comme l’aurait voulu Jeton. Oui, bien sûr. Zéro jour de repos. Super. Tu m’auras sur le dos. Je vais te faire trimer. D’accord. Au bout de six mois sans problème ni aucune excuse, je te prêterai l’argent pour éponger le restant de ta dette. J’en ai pas demandé autant. C’est ce que j’offre, ce que tu auras, et ce qui va se passer. Tu vas bosser pour moi ? Oui. Sérieux ? Je ne ferai pas de conneries. Je sais que tu n’en feras pas. D’accord ? On le fait. Oui. Je suis ravi. Merci. Pas de conneries. Merci. De rien. Je t’en prie. Et c’est tout. Ça suffit. Parce que je n’en peux plus… Mon cœur n’en peut plus.



Remonter