PUB







TOUCHES:

Vecteur Stunt Temps, Vecteur Stunt Temps jeux, Jeux de Vecteur Stunt Temps en ligne, Jeux de Vecteur Stunt Temps gratuits en ligne

J’ai été remise au travail le lendemain. Mais pendant jours, j’ai passé mes nuits au cachot, les chevilles dans le carcan. Avant de m’enfermer, le régisseur frottait mes plaies avec un mélange de citron et de purée de piments. C’était pour éviter l’infection, mais c’était une véritable torture supplémentaire. Mais à ce moment-là, j’aurais préféré être emportée par la gangrène plutôt qu’avoir à subir ça. , Jeux Toriki, lui, est resté jours au piquet sans manger ni boire. Après quoi, son maître, le neveu de Pierre Dessart, est venu le rechercher. Toriki ne pouvait même plus marcher. On a dû le mettre dans une carriole. Pierre Dessart n’est pas le pire. Vous savez, il est très dur. Punit cruellement ses esclaves quand il pense qu’ils ont commis une faute. Mais il fait venir le médecin quand quelqu’un est malade. Il fait garder les enfants pendant que leurs parents travaillent. Il ne fait pas travailler les femmes enceintes. Oui, il n’y a pas beaucoup d’esclaves enceintes. En an, il n’y a eu que naissances chez M. Dessart. Les femmes préfèrent faire couler leur ventre plutôt que de faire naître un esclave. Le pire, c’est Bonnefond, le neveu de Pierre Dessart. Il n’est pas dur mais cruel. Chez lui, les femmes travaillent jusqu’à ce qu’elles perdent les eaux. Et recommencent le lendemain, dès qu’elles ont accouché. Toriki m’a raconté qu’il n’hésitait pas à fouetter même les enfants. Et il a battu des esclaves jusqu’à la mort. Maintenant, je dois vous laisser avant que le marché ne soit fini. Laissez, vous avez assez perdu de temps comme ça. Vous savez, certains esclaves ont appris à lire. Maintenant, ils connaissent les lois. Un maître peut battre ses esclaves, mais il n’a pas le droit de les tuer. Bonnefond ne mérite que la prison, et pourtant, il continue à sévir. Je n’ai pas pouvoir de police, ici. Je ne peux qu’enquêter. Je vous promets de le faire. Arrête-toi. Vous pouvez visiter ce que vous voulez. Je m’en contrefiche. Je n’ai strictement rien à cacher. Personne n’a rien à cacher. Pourtant le gouverneur reçoit des



Remonter