TOUCHES:

Valentine Cookie Sandwiches, Valentine Cookie Sandwiches jeux, Jeux de Valentine Cookie Sandwiches en ligne, Jeux de Valentine Cookie Sandwiches gratuits en ligne

Je cherche Joël Seidler. Qui est là ? Katie Kampenfelt. Oh, Katie. Tu sais qu’il est déprimé, pas vrai ? Bien sûr. On en parle tout le temps. Eh bien, il a fait une autre tentative. Pilules cette fois. Très féminin. Je suis celle qui l’a trouvé. Le pire moment de ma vie. Est-ce qu’il va bien ? Physiquement, oui. Mentalement, qui sait ? Il est à St. Jude. Je peux lui rendre visite ? Non, chérie on doit attendre qu’il récupère d’abord. Pouvez-vous me faire savoir quand il pourra recevoir des visites ? Bien sûr. Absolument. Merci. Je suis heureuse que tu aies finalement appelé. J’en reviens pas qu’il me manque autant. Si seulement il avait laissé cette stupide carte où elle était. Quoi ? Quelle stupide carte ? Je ne savais pas s’il fallait te le dire. Quoi ? De quoi est-ce que tu parles ? Un jour, je nettoyais la maison, et dans son placard j’ai trouvé les sous-vêtements que tu lui avais donné pour Noël. Je les ai mis de côté et jeté la boîte à la poubelle. Plus tard, quand ton père a découvert ce que j’avais fait, il a été furieux contre moi. Au milieu de la nuit, il s’est levé. Je lui ai demandé où il allait. Il a dit, “trier les déchets, comme tes cousins à Calcutta.” Je me suis réveillée quelques minutes plus tard. La chambre était très froide. J’ai trouvé la porte arrière grande ouverte. Ton père a glissé et est tombé dans le noir pour récupérer ta carte. Mais il n’a jamais ouvert mes cartes. Il se fichait de ces trucs. C’est précisément ce que je pensais. Mais non. Je les ai trouvées dans son bureau. Toutes de toi. [ APPELLE-MOI ] Tu as rendez-vous avec le Dr Sherman samedi à h. Je sais que tu n’es allée qu’une fois. Quoi ? C’est pas négociable. Yé ! Joyeux anniversaire. Merci, je l’adore. Oh, bien. C’est magnifique. Merci beaucoup. Oh, allez. Tu n’aurais pas dû. Je sais. Voyons ça. Très mignon. Ho, c’est gentil. Très gentil. Merci. Ouah, on dirait que quelqu’un veut se joindre à la fête. Oh, non, non, je vais le chercher. Alors, ça fait quoi d’avoir ans ? Salut chéri. Pareil que d’avoir . Juste, quand tu te lèves, ton dos est un peu raide, c’est tout. Nous y voilà. Bon garçon. Seulement ton dos ? Ceci est ton vrai cadeau. Oh, ouais. “Pour Paul à son e anniversaire.” “Assoupi dans le canapé, ton petit garçon assoupi dans son transat.” “Deux vies séparées, couchées si près un certain temps” “jusqu’à ce que vous vous réveillez et devenez à nouveau père et fils.” “Puissiez-vous être toujours ainsi. Endormis tout proches et réveillés tout proches,” “partageant la quasi-totalité de vos vies. Je voudrais pouvoir la partager aussi.” C’est magnifique. Vraiment ? Ouais. Je suis désolé. Ça va, ça va. Tu comprends, non ? Je suis désolé. Ça va aller. D’accord. Oh, mon Dieu. Être enceinte c’est comme avoir le mal de mer et on ne peux pas descendre du bateau. L’odeur du chewing-gum, du déodorant, des bougies parfumées, me donne envie de vomir mes tripes. Allo ? Je suis enceinte. Et le bébé est de toi. Alors j’ai pensé qu’avant d’avorter, tu aimerais en discuter. Dwayne, tu sais très bien. Tu dois m’appeler pendant les heures de bureau, ok ?



Remonter