PUB





TOUCHES:

Jeux de Trois Sortes De Printemps Coiffure Time en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Écoutez, il y a un tas de Rogers. Écoutez mon pote, vous préférez me donner la clé ou que j’informe votre chef que vous écoutez des conversations privées ? Allez ! Ça vous dérange pas de prendre ça aussi ? Tu te souviens de nous, Katie ? Moi oui de tout. Deux tasses, s’il vous plaît. La première fois que je t’ai vue. À la gare. Pendant la guerre, tout le monde était pressé. D’où j’étais, je ne pouvais pas deviner que tu étais aussi étrangère en terre inconnue. Savez-vous quelle heure il est ? Huit heures moins dix. J’espère que vous ne penserez pas que je suis tout nouveau, mais c’est difficile pour un Américain de faire des connaissances en Angleterre. Je parie que je sais ce que vous pensez. C’est une vieille réplique. Tous les Yankees la sortent, mais… Honnêtement, j’ai pas l’habitude de parler comme ça en public à une inconnue. C’est juste que… vous êtes si jolie. Je… Vous pensez cela ? Vous n’êtes pas mal non plus pour un Yankee. Je finis à h si ça vous dit. Tout ce que j’ai pensé est que je ne te reverrai probablement jamais. Mais j’avais tort, nous nous sommes revus. Quand je commençais ma première permission en Angleterre, en ayant hâte de passer un week-end tranquille à la campagne. Venez les filles, il y a de la place ici. Regardez, il y a un homme ! Où ça ? Laisse-moi voir ! Oh oui et mignon. Un Américain en plus. Les filles, on a trouvé un homme ! Oh, tais-toi Eileen. Ne vous dérangez pas pour nous. Vous étiez là avant. C’est bon, je descends au prochain arrêt. Et il parle bien ! Oh vraiment ? Oui …prenez ma place. Oh, merci beaucoup. Vous avez des collants, Yankee ? Pas sur moi, désolé. Et des gommes à mâcher ? Désolé, je ne mâche pas de gommes. Alors, pourriez-vous me dire quelle heure il est…? Vous ! Et vous vous souvenez. L’autre jour, à la gare. Vous avez apprécié votre rendez-vous avec la serveuse ? Avec la… oh… bien sûr, nous nous sommes mariés trois jours après ! Oh, super. Vous devriez venir rencontrer la famille. Désolée, j’ai dû vous sembler un peu snob ce jour-là… mais bon, je ne suis pas le genre de filles à tomber dans les bras d’un homme dès la première rencontre et… Oh, la deuxième fois, c’est différent ? C’était le début. Et nous avons passé le reste de la guerre amoureux fous. Ne bouge pas. C’est sûr, tu auras un Oscar pour ça. Comment peut-on embrasser si bien ? Je ne peux pas seule. Il faut être deux ! Et je pense que ça devrait durer toujours. Juste entre nous, bien sûr. Oh, bien sûr. Alors, ne crois-tu pas que nous devrions régler les choses pour que personne ne puisse légalement s’immiscer entre nous ? Il y a moyen de le faire ? Une vieille coutume européenne. Tu ne veux pas dire le mariage…? Comment as-tu deviné ? Oh, le mariage ! Comme ça, tout devient très légal. Et ça rend les femmes très heureuses. Un peu contraignant pour un homme, je suppose. J’ai la permission de rester en Angleterre encore mois. Serait-ce un peu trop long si nous décalions la noce à… demain ? Eh bien… si tu ne veux pas m’épouser aujourd’hui, j’imagine que demain fera l’affaire. Je t’aime, Katie.



Remonter