TOUCHES:

Tracteur De La Ferme De La Vitesse De Course Temps, Tracteur De La Ferme De La Vitesse De Course Temps jeux, Jeux de Tracteur De La Ferme De La Vitesse De Course Temps en ligne, Jeux de Tracteur De La Ferme De La Vitesse De Course Temps gratuits en ligne

Regarde-le! Attention! Nouvelle vague! Reviens chez nous, Marta! Tout cela à quoi tu t’attaches, deviendra finalement le contraire. Seule la folie garantit que tu ne seras pas malheureuse. Changement! Les roues tournent encore, la mort est loin, et il neige. Avant que le flocon ne tombe, il ne neige plus. Je me suis toujours enfui. Devant le monde entier. Mais c’était une fuite devant moi-même. Je sais que tu le savais. On n’a pas assez de force pour la vie radio pour l’amour non plus radio alors, on va au moins s’amuser. Un peu radio quelques instants qui se suivent. Au moins un peu de bonheur radio Ensuite viendra la mer. Oui, la mer. Tu abandonnes trop tôt. Maintenantje peux. Je t’aime beaucoup. Maintenantje peux mourir. Moi aussi. Si tu m’aimes radio Je t’aime! Pourquoi on s’est arrêté? Je n’en sais rien. Que s’est-il passé? Panne d’essence. Qu’est-ce qu’on fait? Quelqu’un nous dépannera. Attends! C’est la police! Fuyez! Je prends tout sur moi! Qu’est-ce qu’il y a? Cache ça! Qu’est-ce que vous foutez là? Cinglé! Je suis avec vous, soyez avec moi! Montez! Oui, je suis aussi avec vous. Vous m’entendez? J’ai compris. L’important, c’est d’aimer! Il faut aimer tout le monde! Même ceux qui font du mal. Dieu nous a donné l’amour pour purifier ceux qui haïssent, les fous qui costruisent des prisons, qui tuent les innocents. Après il n’y aura plus de victoires ni défaites! Vous m’entendez? Dommage que c’est un menteur qui vous parle et qui est en train de chier. On se voit dans un an. Yorick! Bienvenu! Tiens! Une surprise. Ton nouveau manteau. M. Yorick, soyez le bienvenu! Vous nous avez manqué. Je vais vous montrer quelque chose. C’est un vrai miracle! Mes doigts volent tous seuls! Et ça joue. Tout seul! Un miracle! Tu te plais ici? Regarde! On a publié mes photos. Tu sais combien on m’a payé? Non. Je vais commencer à photographier aussi. Yorick, tu vas dormir sous l’arbre. On y dort très bien, tu verras. On te reverra le matin! Tu ne photographies plus avec tes yeux? Pourquoi es-tu triste? Ils m’ont laissé réfléchir Ià-bas. Et d’un coup, je me suis senti vide. Tu as un peu grossi. Es-tu heureuse? Tiens, prends-le! Moi, j’en ai un neuf. Je sais déjà ce qu’il me manque ici. Les oiseaux! Vous avez fait une bêtise! Imbéciles! Il ne faut plus se protéger les yeux. Attention, les lunettes! Pourquoi vous riez? Vous voulez un goûter? Ça sert à rien de réfléchir. Vaut mieux être fou, tu avais raison. Moi? C’était ton idée à toi! Sortez le couteau radio souriez radio Un sourire naturel, comme dans la vie. Encore une fois. Coupez le pain. Regardez par ici! Qu’est-ce qui s’est passé? Fou ou sage, tout est vain. Ilbouge? Comment va-t-on l’appeler? Et si on l’appelait Yorick? Tu veux voir quelque chose de beau? Mais ne te moque pas de moi! Je ne savais pas que tu avais des enfants. Ils te plaisent? Le monsieur va te prendre en photo. Qu’est-ce que c’est? Un clown? Ils sont beaux, n’est-ce pas? Tiens! Je suis venu te rendre visite. Attention, ça glisse! Tu ne vis pas avec Andrej? Ici c’estjoli aussi, non? Oui, très joli. Vous allez



Remonter