PUB





TOUCHES:

Tetris Grand Moment De Beurre Baron, Tetris Grand Moment De Beurre Baron jeux, Jeux de Tetris Grand Moment De Beurre Baron en ligne, Jeux de Tetris Grand Moment De Beurre Baron gratuits en ligne

Partons d’ici. Il faut leur donner du temps. Faites pas confiance à une dame. Ils se sont sans doute perdus dans la tempête de sable. Ils connaissent cette région par cœur. Doris sait que je suis ici. J’aimerais bien qu’elle arrive. Ne m’oubliez pas. Ne lui en donne pas, Slim. La fille dit qu’il ne doit pas. Où est la cuisinière ? Elle va bien. Je l’ai enfermée. Bois un coup, frère de couleur. C’est d’accord, M. Chisholm ? Ecoutez-le: “C’est d’accord ?” T’as pas entendu parler de la grande libération ? Bois, sale fouine. Ça va, Joseph. Merci, monsieur. “M. Chisholm.” Vous pensez que ça va ? Oui, je le pense. Mais laissez-moi vous dire ceci, M. Squier. La femme qui vaut $ n’est pas encore née. A mon tour de vous dire une chose. Vous êtes un vieil idiot. Une femme vaut tout ce que l’homme est en mesure de lui offrir. L’angoisse, l’extase, la foi, la jalousie, l’amour, la haine, la vie ou la mort. C’est là, toutes les raisons de notre existence. C’est ce qui rend tout le reste possible et supportable. Quand vous arriverez à mon âge, vous apprendrez le bon sens. Tu as entendu ? Oui, je l’ai entendu. Votre charmante petite fille, vous savez ce qu’elle est ? Non, vous n’en avez aucune idée. Eh bien, dites-moi. Elle est le futur. Elle régénère notre vitalité, notre aspiration. Toute la force que vous n’avez plus. Je ne sais pas ce qu’elle est, mais elle m’est essentielle et elle est essentielle à ce foutu pays et au reste du monde. Je vous en prie, Mme Chisholm, ne me regardez pas d’un air moqueur. Je sais de quoi j’ai l’air. Je me demandais juste si vous pensiez tout ça. Au sujet des femmes, je veux dire. Evidemment. Il y a un homme qui partage mon avis. N’est-ce pas, Duke ? Je ne sais pas. Je n’écoutais pas. Eh bien, laissez-moi parler à votre place. Il pourrait être de l’autre côté de la frontière, à l’abri. Mais il a préféré rester ici. Savez-vous pourquoi ? Pourquoi ? Parce qu’il a un rendez-vous galant ici, avec une fille. C’est pas vrai, Duke ? Oui, l’ami, c’est vrai. On est tous des nigauds, mais je ne serais pas surpris si c’était lui le champion. Tu as cru que je blaguais quand j’ai dit que je t’abattrais ? J’espère qu’aucun de nous ne blaguait. Vous pensiez que je blaguais ? Je voulais juste m’en assurer. Je t’aime bien, l’ami. J’aime tes idées. Je vais essayer de viser pour que ça ne fasse pas mal. Vous aussi, je vous aime bien, Duke. Ce sera un plaisir de vous revoir… un jour. Ça sera peut-être très bientôt. Cet endroit effrayant est soudain devenu très accueillant. Vous réalisez que nous allons être les témoins d’un meurtre ? II va le descendre. Bonsoir. Comment va Boze ? Ça va aller pour lui. Ecoute, papy, je réfléchissais. On va parler de cet endroit partout. Les touristes vont affluer à cause de Duke. Tant mieux. J’aime ça, le monde. Non, je pense qu’on devrait vendre dès demain. Trimble va augmenter son offre, c’est sûr. Tu as toujours l’intention de partir en France. Oublie ça. Fais-le pour papa. Je pourrais aller à Hollywood. Ça vous rendra heureuse ? Je ne le fais pas pour moi. Je me fiche de ce qui m’arrivera.



Remonter