PUB





TOUCHES:

Tetris Aventure, Tetris Aventure jeux, Jeux de Tetris Aventure en ligne, Jeux de Tetris Aventure gratuits en ligne

Il le faut, pourtant. Vous voulez être une grande artiste ? Alors vous feriez bien de commencer à penser à vous et à être égoïste. Vous allez continuer avec vos conseils ? Vous et vos discours sur la nature. Vous m’avez dit de ne pas vous écouter. C’est vrai, mais… Ce conseil me suffit. Est-ce que je peux parler ? Je pourrais peut-être vous dire… Que savez-vous de moi ? Rien. Edith… Tu n’auras jamais la plus petite idée de ce qui est à l’intérieur de moi. Je ne sais rien de vous, ma chère, mais je sais ce que veut dire être réprimée, se faire suffoquer, se sacrifier pour ce qu’on croit être un devoir envers les autres. Je suis passée par-là aussi. A votre âge, je vivais à Salzbourg. J’aurais pu jouer la nonne dans Le Miracle, de Max Reinhardt. Mais dans ma famille, il n’était question que de mes obligations envers eux. On m’a renvoyée à Dayton. On m’a mariée avant que je puisse dire ouf, à ce pilier de l’hypothèque et de l’emprunt. Et ensuite ? II a pris mon âme, l’a étiquetée et mise dans un tiroir. Et je n’ai pas bougé de là depuis, dans une armoire bancale. C’est pourquoi je pense avoir le droit de vous donner un conseil. Oh, mon Dieu. Ne prends pas cet air de martyr. Je ne me suis jamais plainte. Je t’ai tout donné. Au prix de mon propre respect, de ma personne et de tout le reste. Au prix de rien du tout. C’est ta folle extravagance… Tais-toi. Vous me comprenez peut-être mieux, servez-vous de mon expérience. Vous avez peut-être quelque chose d’exceptionnel à offrir au monde, alors partez en France… Et essayez de vous trouver. Il y a quelque chose de singulier, ici, qui nous porte à l’analyse de soi. Dites-nous, Duke, quel genre de vie avez-vous eu ? A votre avis ? J’ai passé la plupart de mon temps en taule. Et on dirait que je vais passer le reste mort. Boss, pour la dernière fois, barrons-nous d’ici. Duke, quand vous partirez, vous m’emmênerez avec vous ? Edith, pour l’amour de… Merci beaucoup, madame. Quand je serai installé au Mexique, je vous enverrai mon adresse. Duke, il vous reste combien de temps ? On arrive à la fin, l’ami. Gabrielle, il faut que je vous parle. Attendez que les autres partent. Non, ça ne peut pas attendre. Vous voyez, quand ils partiront, je ferai de même. Venez vous asseoir, Gabrielle. Vous voyez, le temps est venu pour moi de vous dire que je vous aime. Alan… Je le dis solennellement, vous êtes la première personne que j’aie jamais aimée. Il vous aime. Il nous l’a dit. Je suis capable de le dire moi-même. Alan, ils nous regardent tous. Je sais, mais vous devez me croire et vous souvenir, car c’est ma seule chance de survie. Je vous ai parlé de cet artiste qui est resté caché. Je le transfère sur vous. Vous trouverez un vers de Villon qui est approprié, qui dit: Plantée dans ton champ Ma graine saura prospérer. La terre que j’ai donnée à cette graine était stérile, mais vous la rendrez féconde, elle poussera et fleurira. Alan, vous… Vous êtes un peu fou. Je dois être folle, moi aussi. C’est pourquoi je crois qu’on serait heureux ensemble. Ne dites pas ça, Gabrielle.



Remonter