PUB





TOUCHES:

Symbiose Aventure, Symbiose Aventure jeux, Jeux de Symbiose Aventure en ligne, Jeux de Symbiose Aventure gratuits en ligne

Il est si débile que rien ne passera. Voilà ce à quoi je pense : Dans New York District, ils arrêtent souvent un suspect lors des premières minutes nous faisant croire que c’est le coupable. On regarde sa montre : “C’est pas lui, .” “Il reste minutes.” “Ce n’est pas lui.” “C’est qui, alors ?” C’est là qu’Hillary entre en scène. Elle va aux réunions du groupe Bilderberg où ils s’habillent comme des faisans et se nt tous. Non ? On sacrifie un employé de Best Buy. On se bat pour son badge, pour le trophée. Non ? On choisit qui ? J’en sais rien. J’ai régressé. Je n’en peux plus. Je veux appuyer sur “pause”. Je ne veux pas de ces élections, alors j’ai régressé en regardant les émissions les plus connes. Le matin, on a ces talk-shows débiles pour les mères au foyer. Ils racontent ces histoires s. “C’est votre meilleur ami.” “Mais savez-vous ce que fait votre chien quand vous n’êtes pas là ?” “Cette vidéo va vous surprendre.” Et moi : “Oui, remplissez mon cerveau avec toutes ces conneries !” “Je ne veux pas savoir ce qui se passe vraiment.” “Épidémie d’héroïne dans le pays ! On s’en fout !” “C’est la Journée du Taco.” “Tony de Tony’s Taco est avec nous.” “Tony, qu’est-ce qui fait un bon taco ?” “Déjà, il faut commencer avec la tortilla.” Les regarder faire des crêpes et tout ça. Parler aux filles de problèmes de poids. Elles ne parlent que de ça. Quelle idiotie ! Surtout quand on parle d’Hollywood. “Hollywood crée un culte du corps impossible.” Toutes ces conneries. L’actrice grande taille. Non ? Les grosses. On en fait tout un plat. Elles en ont marre d’être traitées de grosses. Je ne comprends pas. Elles font la couverture des magazines pour montrer leurs rondeurs en portant peu de vêtements, et tout le monde les applaudit. “Bravo, quelle audace !” “C’est très courageux !” Il faut avoir des couilles pour faire ça, mais on va un peu trop loin en parlant de “courage”. Je suis censé faire quoi si je vois un pompier sortir d’un immeuble avec un bébé et une vieille dame ? Je vais dire : “Bravo ! Vous êtes comme la grosse actrice qui enlève son chemisier pour poser pour un magazine pour la promotion de son film !” Je sais qu’on n’est pas censé se moquer des gros. Je le sais bien. Mais je ne comprends pas. Pourquoi ? Ils ne sont ni une race ni une religion. Ils peuvent guérir. Mangez une pomme et allez marcher. Pourquoi criez-vous après les autres ? Pourquoi vous me faites chier ? C’est vous qui avez mangé ces gâteaux. Pas moi. En quoi est-ce mon problème ? ! C’est entré en mangeant, ça peut ressortir en marchant. Et commencez à perdre doucement des kilos. Mangez de la salade, bordel, au lieu d’un paquet de gâteaux. Vous allez perdre, et vous retrouver du même côté que moi. Allez, répétez avec moi. Honte à vous ! Non ? On n’est pas censé faire honte. Faire honte aux gros. Faire honte aux salopes. On fait honte à la honte. Personne ne doit jamais avoir honte. C’est une émotion humaine normale mais on ne doit pas la ressentir. On est censé marcher comme un dictateur. Vous n’avez jamais eu honte ? Vous ne vous êtes jamais réveillés après une nuit folle sans pouvoir vous regarder ? Vous allez vous brosser les dents : “Sale connard. Même pour toi, c’était fort. Lumières éteintes, rideaux tirés jusqu’à au moins h avant que je puisse te regarder, espèce de sale connard !” Oui, on n’est pas censé avoir honte. C’est le nouveau monde. On va se déplacer en suçant des bites, en mangeant des gâteaux, et personne ne doit rien dire ? Personne ne peut avoir son avis ? On va vite aller à la dérive. C’est peut-être méchant de faire ça, mais on ne peut pas toujours avoir pitié. On ne peut pas s’intéresser à tout. Ma vie a changé quand j’ai fait un spectacle en Inde. Des gens vraiment gentils. Mais je n’oublierai jamais ce que j’ai vu. J’ai fait un spectacle en Inde et j’ai vu un tout-petit chier entre deux voitures garées, se relever, pas de pantalon ni de parents, puis disparaître dans la foule comme Hannibal Lecter à la fin du Silence des agneaux. Je n’ai presque jamais rien vu d’aussi bouleversant de ma vie. Et puis je rentre dans mon pays. “Le studio m’a dit que je devais perdre kilos pour jouer dans un film.



Remonter