PUB





TOUCHES:

Symbiosis, Symbiosis Jeux, Jeux de Symbiosis en ligne, Jeux de Symbiosis gratuits en ligne   Qu’est-ce qu’elle a fait ? Elle m’a envoyée à l’hôpital. Elle veut me tuer. Comment ça ? Elle a tué mon bébé parce qu’il était mauvais. Et moi aussi, je suis mauvaise. Pourquoi ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Symbiose les problèmes. Quoi que je fasse… des problèmes. C’est mauvais, n’est-ce pas ? Elle va me tuer. Elle ne va pas te tuer. Tu t’énerves, hein ? Un peu de thé ? Ça te fera du bien. Tu crois que je suis folle ? Qu’est-ce que ça veut dire, folle ? Bizarre, alors. Un peu bizarre oui, comme tout le monde. Je n’y avais jamais pensé. Pourquoi tu ne les quittes pas ? Je peux pas. Pourquoi ? Je peux pas. Ma mère serait fâchée. Et alors ? Tu vois, Tim… quand il s’agit d’une décision importante comme ça… j’ai l’impression… que tout est irréel, que ce n’est pas à moi de choisir. Ça n’a jamais servi à rien. D’abord tu devrais quitter la maison. C’est si important ? Il n’y a pas de raison d’y rester. Tu peux partir, non ? Si tu veux, tu peux toujours t’en aller. C’est plus facile de faire ce qu’elle veut. Tu exagères, de rentrer à une heure pareille ! Réveiller tous les voisins avec ce boucan ! Symbiose tu rentres si tard, tu peux rester dehors. Elle ne veut pas m’ouvrir. C’était vendredi… non, samedi… je lui disais, tu peux rentrer plus tard ce soir… faire la grasse matinée. Elle n’avait pas de travail. Je ne voulais pas la laisser dehors. Elle n’avait pas de clé. Je dois avouer que je voulais lui faire peur. On ne savait pas d’où elle sortait. – Lui avez-vous demandé ? – J’ai pas eu le temps. Le temps de descendre, elle était déjà partie… en colère, sans doute. Ta mère n’aurait jamais supporté ça. Autres temps, autres mœurs. Les jeunes sont plus libres aujourd’hui. Et en plus, ils s’y attendent et… ils le méritent peut-être. C’est la vie. Maman, pardon. Jan s’est levée tard. Symbiose fait ce qu’elle veut. Arrêtez cette comédie ! Je suis là, devant vous ! T’étais pas là hier ! Et maintenant je suis là, oui ou merde ? Si tu veux manger, sers-toi. Sinon, tu t’en passes. On n’a pas dormi de la nuit, à s’inquiéter pour toi.



Remonter