PUB





TOUCHES:

Swordless Ninja Gros Aventure, Swordless Ninja Gros Aventure jeux, Jeux de Swordless Ninja Gros Aventure en ligne, Jeux de Swordless Ninja Gros Aventure gratuits en ligne

Parce que j’ai pas de fric. J’avais pas prévu. Six clients et t’as pas de fric. Mon cul ! Je vais pas gaspiller mon argent dans la bouffe. J’ai décidé de devenir chanteuse. Vos gueules ! Pourquoi vous riez ? Tu serais mieux en geisha. Geisha ? J’ai une tête de geisha, moi ? On plaisante, t’es trop canon pour être geisha ! Si ça se trouve, t’es devenue bigleuse. Soukaina, il va devenir pute. Non, ma chérie. Pédé et heureux de l’être. Il y a trop de pédés. Pas assez pour vous envoyer à la retraite ! Le salaud ! C’est vrai, toutes les putes du Maroc échouent à Marrakech. Si seulement elles en profitaient. Elles repartent aussi fauchées qu’en arrivant. Tu connais ce flic ? Mange et mêle-toi de tes affaires. D’accord. C’est ce que je mérite. Ils sont où, tes clients européens ? De quoi tu parles, c’est que des clients de passage. Personne ne veut du sérieux. Maintenant, ils cherchent des gamins. Ah oui ? Eh oui. Tiens, en voilà un. Comment tu sais ? Je sais ce que je dis. Tu l’as vu où ? Chaque fois dans un coin. Près des bars, des boîtes, des cabarets. T’as même dû le sauter un soir. Alors là, non ! Dis pas de conneries. C’est pas mon genre, les mômes. On sait jamais. Je dis juste ce que je vois. Combien la sucette ? DH. Fais voir. Je prends celle-là. Tiens. T’as mangé ? Pose ton panier et viens manger. Tiens, Saïd. Tiens, mange. Assieds-toi correctement. Tu vas avec les Européens ? Non. Dis la vérité. Tu sors avec les Européens ? Oui. Le fils de p jeux ! Regarde-moi, je te parle. Combien ils te donnent ? Ils me donnent DH. Les salopards, je voudrais qu’ils prennent ans de taule. Et qu’à leur sortie, on les brûle. Mange, remplis ton ventre. Mange, on va en reparler. Foutez-lui la paix ! Tu veux nous fouetter, toi. Il n’y rien à fouetter ! Faut l’aider à se trouver un Européen, c’est la dèche ! Tu sais, la roue tourne. Je te taquine. Allez, je te file un numéro. Ça devrait me faire rire ? Oui. Je te montre ? Tu vois quoi ? Un avion. Un avion ? Oui, un avion. On y est toutes les trois. On s’amuse, on rigole, on est heureuses. Il va où, cet avion ? Vers une île lointaine. Où on sera belles, sans maquillage, sans habits sexy. On sera des femmes respectables. Et les hommes nous traiteront comme des dames. On n’emportera rien avec nous. On prendra quand même de l’alcool. Du shit, aussi. Et de la coke. Et on aura tout ce qu’on veut. Comme des princesses. On demandera rien à personne. J’aimerais bien que cet avion m’emmène chez mon père. Que je puisse le voir. Tu l’as déjà vu ? Oui, quand j’avais ans. Et si c’était pas ton père et que ta mère t’avait menti ? Mêle-toi de tes affaires ! C’est mon père, et j’irai le voir ! Il y a un truc qu’on veut te demander. Quoi ? Tu fais semblant de pas savoir ? De quoi tu parles ? Allez, accouche. Je sais pas de quoi tu parles. T’es gouine ? C’est ta mère, la gouine ! Allez, avoue, parce qu’il y a plein de belles nanas sur cette île. Allez vous faire foutre ! Dis-nous la vérité. C’est qui la salope de pute qui a touché à mon mixeur ? Sales putes, vous avez jamais vu un mixeur de votre vie



Remonter