PUB







TOUCHES:
C
X

Tamiser Renegade, Tamiser Renegade jeux, Jeux de Tamiser Renegade en ligne, Jeux de Tamiser Renegade gratuits en ligne

Je suis dans le train. Qu’est-ce que tu crois ? J’ai pas que ca a foutre. Comment on va faire ? J’en sais rien, moi, comment on va faire Jeux , Aurele. Tu fais chier. Quoi, “tu fais chier, Aurele” ? Tu demarres toujours au quart de tour, hein ? Allez, panique pas, je suis reste. Le type vient demain matin. Ca va ? Ho ! T’es la ? Oui. Je suis toujours a Saint-Lunaire. Ca va, j’ai entendu. Tu veux la medaille du Merite ? C’est pas hyper facile, d’etre ici, si tu veux savoir. De quoi tu parles ? Des parents ou Jeux de ta grande rupture a maree basse ? Tu peux faire quelques cartons. Il y a des papiers perso que je veux pas laisser trainer. OK. Allez, salut. Salut. “Grande rupture a maree basse” ? Enfoire, va ! Allo ? Emma ? C’est moi. Aurelien ? Qu’est-ce qui se passe ? Non, rien. Je voulais avoir des nouvelles. Ca fait longtemps. Tu es ou ? A Saint-Lunaire. Cyril a decide de vendre la maison. Tu fais quoi, la-bas ? Je pense a toi, a nous. Aurelien, je voulais te dire Jeux Je me marie en juin. C’est super, ca. Felicitations. Tu viendras ? Ben oui, je viendrai. Bien sur. Pourquoi je viendrais pas ? Ca fait une semaine que je me demande comment te le dire. Comme tu viens de le faire, d’un coup. Tu restes combien de temps a Saint-Lunaire ? Je repars demain. Je t’embrasse. Il faut que je te laisse. Desole. Monsieur Bonnot, je comprends pas. Il est h. Je peux pas attendre plus longtemps. Je vais laisser les cles a l’agence. Je compte sur vous pour passer aujourd’hui. Bonjour. Je vais a la gare. J’ai pris des huitres. Tu as bien fait. Ah, le salaud Jeux Je savais pas, qu’il avait tout ca. Non, attends. Tu rigoles ? On va pas boire ca. Montrachet . Tu es sure ? Ca, c’est pour nous. Absolument. Viens m’aider. Quand j’y repense Jeux C’etait joyeux, tous ces diners, quand meme. Quand tu venais, oui, parce que tu foutais le bordel. Le reste du temps, j’aime autant te dire que Jeux T’en es encore la ? Ecrire ne t’a pas suffi ? Trois livres pour cracher sur ta famille. Ca va, c’est bon. Laisse-les reposer en paix, non ? Cela dit, ils sont bons, tes bouquins. Et tu sais pourquoi ? Non. Justement parce qu’ils sont cruels. Tu m’as appris la mechancete. J’en suis fiere. Je te l’ai jamais dit, mais j’etais flattee, moi, d’etre dans tes livres. C’est juste dommage que tu aies change les prenoms. Tout le monde ne m’a pas reconnue. T’es incroyable. Ben, quoi ? Cela dit, je peux comprendre ce que ta mere a ressenti. Elle aurait certainement prefere que tu fasses l’impasse sur moi. Mais t’etais sans pitie, a cette epoque. J’espere que t’es pas en train de devenir comme ces tiedes. Hein ? Pourquoi t’es revenu ? Non, mais on va jusqu’au fort. Comme quand tu etais petit. Meme si on sera toujours d’accord avec toi, meme si ca va pas Jeux J’ai eu tort, je suis revenue Dans cette ville au loin perdue Ou j’avais passe mon enfance J’ai eu tort, j’ai voulu revoir Le coteau ou glissaient le soir Bleus et gris ombres de silence. Bonjour. Vous etes bien sur la messagerie d’Emma Brunet. Laissez-moi un message. Merci. Au revoir. Je voulais entendre ta voix.



Remonter