PUB







TOUCHES:

Super Sprint Coureur, Super Sprint Coureur jeux, Jeux de Super Sprint Coureur en ligne, Jeux de Super Sprint Coureur gratuits en ligne

Pression atmosphérique au sol : . Le service est assuré par le contrôleur aérien, Jeux Jeux Balthazar Kuhn. L’aéroport est prêt. Balthazar, à ton poste ? Tu attends des avions ? Oui. Eh bien, attends. T’es qui ? Tu veux quoi ? C’est capitaine Marat. Y a quoi dans le sac ? Prends-lui ! Tu vas voir ! Fais gaffe ! Arrête, mon oncle ! Je suis le fils de Balthazar ! Quoi ? Le fils de Balthazar. Comment va ton père ? Bien. Il attend des avions. Le sac ! Bon, ben Jeux Tout est en règle. Bonne chance ! Bonjour, Marat. Bonjour, Mardouni. Pourquoi revenir ? Pour te voir. Tout est calme, tranquille. J’aimerais qu’une baleine m’avale. Peine perdue ! Les baleines se sont changées en pierre. Écoutez tous ! Chers invités, buvons à la santé de ces jeunes, Jeux Jeux pour leur souhaiter une heureuse vie commune, des enfants, garçons et filles ! Regardez ! Parasite ! Pourquoi revenir ? Fiche le camp, assassin ! Je les ramènerai. Je retrouverai le bateau. Tu ramèneras qui ? La mer ne tue pas. Elle rend tout. Et les orphelins ? Je le jure. Le retour du héros Jeux Hé, Marat ! C’est moi, Balthazar ! Attends ! Je descends ! Marat ! Poussez-vous ! Marat ! Je t’attendais ! Arrête Jeux Tu es là ! Tu vois ce qu’est devenu le village. Cinq ans déjà que la mer est partie. Je sais. Que fais-tu désormais ? Je dirige tout. L’aéroport, les affaires maritimes Jeux Je suis un homme important, comme on dit ! D’accord, je vois. On a retrouvé mon bateau ? Que veux-tu en faire ? Il est tout rouillé. Rouillé Jeux Il est là où il a coulé ? Pas tout à fait. Il est où ? La mer l’a ramené vers la côte. Quand la mer s’est retirée, les familles des victimes sont allées voir l’épave. Elles ont cherché, creusé, mais n’ont trouvé personne. Et ta voiture ? Tu voulais une voiture, pour remplacer ce tas de ferraille. Dari n’était pas là. Son père l’a longtemps cherchée. Il a retourné tout le sable autour du bateau, sans la trouver. C’est plat comme un aéroport. On va décoller. Allez, vas-y ! On décolle ! Que fais-tu là ? Va-t’en, allez ! Je savais que tu viendrais. Tu as coulé ton bateau ! Tu as tué ma fille ! Tout le monde a le droit de survivre à un naufrage Jeux Sauf le capitaine ! Salaud ! Alors, ça t’a fait du bien ? Quel accueil ! Tiens, reprends ton fouet. Tu es revenu. Arrête, gamin ! Vous m’aurez pas ! Petit voleur, arrête ! Arrête ! Qu’est-ce que tu regardes ? Dis-moi ! Tu fais quoi ? Je cherche une sirène. Allez, sors de là ! Quoi ? Qui est ton père ? Tolgat, le bosco. Continue ! Ça suffit peut-être. Tu as pitié. Va te faire foutre ! Qu’est-ce qu’on fait, maintenant ? Si tu me racontais une histoire qui parle de la mer ? Tu en connais. Va bosser ! Ça va pas ? Ça t’ennuie de me raconter une histoire ? Va plutôt réparer ta maison, au lieu de repeindre ce tas de ferraille. C’est ton bateau, après tout ! Tiens, ton permis. Les anciens disent que quelqu’un a maudit la mer. Elle est partie à cause de ça. A cause de types comme toi. Hé ! Qu’est-ce qui te prend ? Ça va pas ? Capitaine, que prépares-tu ? La voie ferrée ! Un bateau, ça navigue sur la mer, pas sur des rails.



Remonter