TOUCHES:

Super Saut Coléoptère, Super Saut Coléoptère jeux, Jeux de Super Saut Coléoptère en ligne, Jeux de Super Saut Coléoptère gratuits en ligne

Oui, oui. C’est bon. T’es sûr ? Oui. Reste pas là. T’as pas le droit de me parler, en match. Ils peuvent me disqualifier. Hé, c’est pas fini. Accroche-toi. Je sais. Hé, petit bonhomme Radio Jeu, Barras. Barras mène par jeux à , de manche. Allez ! Allez ! Jeu et de manche, Sauvage, jeux à . Une manche partout. Qu’est-ce qui se passe ? Je me sens bizarre. “Bizarre” comment ? Je sais pas. Regarde mes doigts. Bouge pas la tête. Regarde avec les yeux. Tu vois les deux doigts ? Tu t’es hydraté, entre les jeux ? Oui. Tu vas prendre ça. Ce sont des vitamines. Au prochain changement de côté, si ça va pas, tu me fais signe. Bon. Allez, go. Loris ! Ah, ! Loris. Loris ? Ça va ? Qu’est-ce qu’il a ? Tu m’entends ? Est-ce que tu m’entends ? Ouvre les yeux. Regarde-moi, Loris. Loris, c’est papa. Tu m’entends ? C’est pas possible, . Ouvre les yeux. Bonhomme, ouvre tes yeux. Qu’est-ce qu’il a ? Allez. Papa ! Papa ! Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai une crampe. Ça va passer. C’est rien. C’est rien, c’est la fatigue. Souffle. Allô ? Bonjour. Jérôme Sauvage est là ? Oui. C’est de la part de qui ? Police nationale. Je vais le chercher. Papa ? Loris Barras a été hospitalisé cette nuit. Il a fait un arrêt cardiaque. Il a été placé sous assistance. Il a fait une allergie. Je suis là pour déterminer si c’est un accident ou autre chose. Ton copain est dans le coma. C’est pas mon copain. Les médecins ont trouvé des traces suspectes dans son sang. De témazépam. C’est un somnifère puissant. T’as quel âge ? ans. Une collègue habilitée à auditionner les moins de ans va l’interroger. Je ferai le procès-verbal de votre déposition. Elle est où, Marie ? Elle est descendue. C’est pas toi qui as fait ça. C’est personne. C’est compris ? T’entends ? T’as rien fait, rien du tout. On va faire simple, Ugo tu dis rien, tu restes muet. C’est d’accord ? Tu dis pas un mot. Je t’écoute. T’es sûr que t’as rien à dire ? Aucune idée, aucune suspicion ? Vous avez rien vu, rien remarqué ? Non, rien. Pardon. Vous savez ce qui va se passer ? On a mis les affaires de Loris sous scellés. On est en train d’analyser l’ADN sur sa gourde. Si on trouve vos empreintes ou celles d’Ugo, on perquisitionnera chez vous. Un milligramme de somnifère suffira à prouver le lien. Vous pouvez vous taire. Si vous êtes impliqué, vous aggravez sérieusement votre cas. C’est valable pour votre fils aussi. Marié ? Séparé. Divorcé ? Pas encore. Marié, alors. Adresse ? , avenue de Brigode, à Villeneuve-d’Ascq. ! Mais quelle , ce truc ! Fait chier. C’est moi qui ai contaminé le petit. C’est moi qui ai mis le somnifère dans sa bouteille. Mon fils est doué pour le tennis. J’ai compris qu’il avait ça en lui, qu’il respirait le jeu. J’ai vu qu’il se battait seul. Le système est sans pitié. J’ai voulu rééquilibrer la balance. Avec du poison ? Non, avec des somnifères. J’ai fait ça pour mon fils, pas contre l’autre. Je connais rien au tennis. C’est pas mon monde. Mais mon fils est tout petit. Je voulais qu’au moins là, sur le terrain, on puisse rayer les imperfections du monde,



Remonter