PUB







TOUCHES:

Super Santa De Noël Amusant Temps, Super Santa De Noël Amusant Temps jeux, Jeux de Super Santa De Noël Amusant Temps en ligne, Jeux de Super Santa De Noël Amusant Temps gratuits en ligne

Il n’est pas exactement ton type. Tu le sais aussi bien que moi. J’aime ton entêtement. Henry est pauvre, Leona. Il a été pauvre toute sa vie. Ce n’est pas important pour vous tous, mais pour lui c’est terrible. Je le connais depuis toujours. Le père d’Henry était un ivrogne. Il travaillait un jour, et le suivant, il buvait jusqu’au dernier centime. Ils étaient huit enfants. Et alors? Quel rapport cela a-t-il? Leona, ne lui fait pas tourner la tête, ou il ne s’en remettra pas. Tu veux dire que tu ne supportes pas la concurrence? Il ne s’agit pas de cela.. Balivernes… Au cas où tu l’ignores, j’ai passé un marché avec Henry Stevenson. Et il m’a convaincu qu’il n’était pas fait pour cette ville. Je n’ai jamais dit cela. Je veux faire quelque chose pour lui, lui apprendre les bonnes choses, Lui présenter des gens, c’est mon affaire. Et si je veux l’épouser, c’est aussi mon affaire. L’épouser? Tu ne peux pas dire cela, ce n’est pas possible. Pourquoi donc? Parce que… Parce qu’il est advenu que j’ai été amoureuse de lui, Leona. Moi aussi je le suis et je n’ai pas l’habitude d’analyser mes émotions. -Quand je veux quelque chose, je me bats. Et je l’obtiens. Mais ce type n’a rien, pas de référence, Pas d’éducation, pas d’expérience. Et qu’avais-tu toi, quand tu as commencé à Amarillo, Texas? Ecoute, chérie, j’ai dépensé de l’argent pour ton éducation… J’ai essayé de te donner tout que tu voulais. Pourquoi veux-tu tout gâcher? Je l’aime. Tu l’aimes? Allons donc… Si je le croyais vraiment, je serais le premier… Qu’y a-t-il? Tu me fais rire. Sois honnête avec toi même, au moins une fois. Est-ce que tu te soucies de savoir si je l’aime ou pas? Tu veux que je reste ici, avec toi, toute ma vie. Quels parents ne voudraient pas prendre soin de leur fille … … jusqu’à ce qu’ils soient certains qu’elle ait une vie meilleure que celle qu’ils lui ont donné? Ne sois pas stupide, tu est devenue si dépendante de moi… que tu ne seras heureux que si je fais ce que tu veux. Que veux-tu dire, Leona, ne t’ai-je pas toujours accordé tout ce que tu voulais? Mais le mariage est quelque chose de différent. J’ai travaillé durement, j’ai construit cette grande affaire rien que pour toi. Toi-même, tu ne voudrais pas d’un mari qui n’en vaut pas la peine. Laisse-moi seule! Leona, s’il te plaît. Tu ne t’inquiètes pas pour moi, tu ne penses juste qu’à toi et à tes affaires. Tu est odieux! égoïste et odieux! Leona, calme toi, tu vas te rendre malade. A quoi peut servir ton argent et tes affaires si je meurs? C’est ce que tu veux, m’amener au cimetière? Mais peu t’importe tant que tes affaires tournent. Comment peux-tu dire une chose pareille? Laisse-moi! Ne me touche pas. J’ai dit “Ne me touche pas”. N’essaie pas de me toucher. Leona, chérie. Pardonne-moi. Je ne voulais pas… Nous en reparlerons plus tard. Peut être trouverons-nous la solution. Moi, Leona, je prends Henry… comme mari légitime… comme mari légitime… prendre soin de lui et le soutenir… prendre soin de lui et le soutenir… à  partir de maintenant. à  partir de maintenant.



Remonter