PUB







TOUCHES:

Super Polaire Bob, Super Polaire Bob jeux, Jeux de Super Polaire Bob en ligne, Jeux de Super Polaire Bob gratuits en ligne

Vous vous en rendez compte ? Désolée, je vous prends de court. Non, c’est pas ça Jeux J’ai jamais réfléchi à tout ça. Vous y réfléchissez, je vais revenir, et vous aurez les réponses. D’accord ? Je compte sur vous ? Comme beaucoup de gens, finalement. À bientôt, Jocelyne. Au revoir. Au revoir. Bien sûr, je tenais un journal. Avec des coeurs minuscules en guise de points sur les i, des photos du garçon dont j’étais amoureuse en e, Philippe, et que j’ai jamais osé aborder. Des paroles de chansons, toutes mes illusions Jeux Papa, le jour de ma communion. Il ne s’en souvient plus. Il ne se souvient plus de rien. Depuis son AVC, plus de passé, plus d’avenir, juste un présent qui dure minutes. Toutes les minutes, sa mémoire se remet à zéro. Toutes les minutes, il me demande des nouvelles de maman. Elle est où, là ? Elle est partie faire des courses. Elle passera plus tard. Il faudrait qu’elle pense à me rapporter mon journal. Et de la mousse à raser. J’en ai presque plus. Ça, c’est un souvenir que je n’ai pas eu le coeur de lui rendre. Maman qui tombe, comme ça, un beau jour, et qui nous laisse tout seuls, avec plus personne pour nous dire des choses gentilles, des choses qui nous font rêver, qu’il faut faire. Juste la vie en face, et démerde-toi pour être heureuse. De la tarte aux pommes. Cool. Je laisse tomber les études. Encore ? Tu vas faire quoi ? Je vais bosser dans une crêperie avec ma copine. Avec ta copine ? Je la connais ? Je pars demain. Si tu pouvais me faire le repassage Jeux Eh ben, bonne chance, pour la crêperie. Toi, tu restes un peu ? Je rentre mardi à Londres. J’ai mes exams. Vous venez ? Chouette ! C’est mon film de fin d’études. J’espère que ça va vous plaire. Monte le son. Y en a pas. J’ai mis en image Le Boléro de Ravel pour les sourds. Je sais ce qu’elle a voulu dire. Elle a fait son film pour les autres. C’est rare. Carrément. Je l’adore, ta fille. Romain, c’est un garçon. Il est con, c’est normal. Il s’en sortira. Il est canon, comme son père. Le nôtre, il avait pas inventé l’eau chaude, il est quand même devenu Jeux notre père. On disait quoi ? Que votre maman a du mérite. C’est elle, l’idée des prénoms ? Non. C’est papa. Il était si content d’avoir des jumelles. Il nous a appelées pareil. C’est mignon. Non. C’est con. Comment on sera, quand on aura des enfants ? Si on en a un jour. Toi, ça va, t’en as deux. Trois. Excuse-moi. J’avais Jeux Désolée Jeux Non, ça va. Ça va. Ça me fait du bien, d’en parler. Je peux en parler avec personne. Même pas avec Jo ? Non. Ça le rend fou. Ça me fait mal, de dire ça, mais Jeux On l’a pas fait pour de bonnes raisons, cet ange. T’en voulais pas ? Jo n’avait plus envie. De moi. Après Nadine, j’avais un peu pris, j’étais fatiguée Jeux Il me touchait plus. Les hommes, je te jure Jeux Sauf quand il picolait. J’ai pas vu ses yeux, mais elle devait être jolie. T’y penses souvent ? Quand elle est sortie de mon ventre, son coeur ne battait plus. Jo a crié, il a bu, puis il a dit que la vie était dégueulasse. C’est ma faute. C’est ce que tu crois ? Parce que j’avais picolé ?



Remonter