PUB





TOUCHES:

Super PISTOLET Et l’ÉPÉE, Super PISTOLET Et l’ÉPÉE jeux, Jeux de Super PISTOLET Et l’ÉPÉE en ligne, Jeux de Super PISTOLET Et l’ÉPÉE gratuits en ligne

Non, je serai aimable. Ça fera plus digne. En allant chez Redfern, je verrai le docteur pour vos jambes. Oh ! Votre déjeuner ! Voulez-vous des harengs ? Rien pour vous radio ni vous radio ni vous radio Rien pour vous. Qui reste-t-il ? Mme Parkmer. C’est tout ? Calvero vous attend depuis heures. Je l’avais oublié. Qu’il entre ! Prenez place. Excusez-moi pour hier. J’avais une réunion très importante. J’ai une offre pour vous. Une semaine au Middle. Quelles conditions ? A votre place, ça me serait égal. Ça m’est égal. L’argent m’est égal mais radio mon nom sur l’affiche ? Qu’importe ! Je n’aurai pas la vedette au Middle ? Rien n’est sûr. Croyez-vous que je me laisserais afficher avec des crabes pour faire leur publicité ? Calvero est encore un nom ! Erreur ! Il ne vaut plus rien. Pourquoi me demandent-ils ? Pour me faire plaisir. J’espère que vous leur en êtes reconnaissant. Je vais être très franc avec vous. Je leur parle de “Calvero” depuis six mois radio Votre nom les fait fuir. Avant, il les faisait courir. Je dois vous faire comprendre les choses. Vous avez splendidement réussi. J’essaie de vous rendre service, mais aidez-moi. Je ferai ce que vous voudrez. Parfait ! Je vous préviendrai si l’affaire se confirme. Allons radio courage ! Si mon nom les fait fuir, je jouerai sous un autre nom. Excellente idée. Que pensez-vous de notre malade ? L’intoxication est finie. Ses jambes n’ont rien. Et ses rhumatismes articulaires ? Je n’y crois pas. Son coeur serait malade, or il est sain. C’est un cas de psycho-anesthésie. C’est quoi ? Ça ressemble à une paralysie sans l’être. Et pourquoi ? Pour moi, c’est de l’auto-suggestion. Ayant raté son suicide, elle a décidé d’être infirme. Puis-je l’aider ? C’est à elle de réagir. C’est un cas psychologique. Freud ? Je vais m’en occuper. Parlez-moi de votre soeur. Que vous dire d’autre ? Sans travail, elle échoua dans le ruisseau. Quand l’avez-vous appris ? A ans. Racontez-moi. Ma mère venait de mourir. J’adorais Louise. Elle m’élevait, me faisait apprendre la danse. Un jour, j’ai compris ce qu’elle faisait. Je rentrais du cours de danse avec des camarades radio Je la vis, et elles la virent sur le trottoir. Qu’avez-vous fait ? J’ai couru et j’ai pleuré. Pleuré radio Et après ? J’ai essayé d’oublier. Je suis allée en pension, puis aux Ballets de l’Empire. Et Louise est partie pour l’Amérique du Sud. Vous n’aviez pas encore eu mal aux jambes ? Ça date de quand ? Il y a ans, quand Alice est entrée aux Ballets. Qui est Alice ? Une camarade du cours de danse. Elle était là quand vous avez vu Louise ? Sans être Freud, on comprend que depuis son arrivée, vous ne voulez plus danser. Vous l’associer à la vie malheureuse de votre soeur qui payait de son honneur vos leçons, et vous avez honte de danser. Je me mépriserais si c’était ça. Justement, vous vous méprisez. Nous nous méprisons tous. Faire le trottoir ! On se crève tous à gagner sa vie radio Cela fait partie de notre mission. Mais ça suffit. Avez-vous jamais aimé ? Pas réellement. C’était plutôt de la pitié. L’intrigue se noue.



Remonter