TOUCHES:

Super Mario Vitesse Destroyer, Super Mario Vitesse Destroyer jeux, Jeux de Super Mario Vitesse Destroyer en ligne, Jeux de Super Mario Vitesse Destroyer gratuits en ligne

Chez Liv, mec. J’essaie de sauter une Cubaine qui m’attend. Pourquoi ? Je récapitule : je me gèle le cul en Albanie. Et toi, tu dragues chez Liv ? Il est h du mat, ici. Je décompresse un peu. À h, t’es censé bosser. C’est la journée chez nos partenaires. On a un problème avec les munitions d’AK. Quel genre de problème ? Elles sont chinoises. Chinoises ? Ça veut dire quoi ? Qu’elles viennent de Chine. Qu’est-ce que tu racontes ? J’étais là, je les ai vues. Toi aussi. Je sais pas quoi te dire. Ils nous ont baisés. Comment tu sais qu’elles sont chinoises ? C’est écrit en chinois sur toutes les caisses. Crois-moi, elles sont chinoises. Henry, merde ! On essaie de vous joindre depuis jours. On a un de gros problème. Je vous écoute. Les munitions d’AK sont chinoises. Vous croyez que les Afghans qui se font canarder par les Talibans en ont quelque chose à foutre ? Non, mais le Pentagone, si. On peut pas vendre du chinois. L’Amérique a un embargo sur la Chine. Vos gars nous ont montré l’unique caisse de cartouches albanaises. Qui vous a empêchés de vérifier les autres ? Vous avez pensé à demander d’où elles venaient ? Qui demanderait ça ? J’ai devant moi millions de munitions chinoises illégales que vous nous avez vendues. On fait quoi ? Faites votre boulot ! Le gouvernement veut fermer les yeux. L’obligez pas à les ouvrir. Et tant que vous y êtes, apprenez la différence entre “on a” et “vous avez” un problème. ÇA A L’AIR ILLÉGAL. On était baisés. Les munitions valaient rien et j’étais coincé en Albanie à chercher d’autres fournisseurs dans toute l’Europe de l’Est. de merde ! Qu’est-ce que tu fous là ? J’ai une super idée. Comment t’es entré ? Ils m’ont ouvert. J’inspire confiance ! En plus de m’ouvrir, ils m’ont servi à manger. En tout cas, j’ai une d’idée. Oui, laquelle ? Et si on réemballait ? Réemballer quoi ? Les cartouches ! Si on les réemballait toutes ? millions d’unités ? David, c’est faisable. Réfléchis. On économisera une fortune sur le transport. On remplace les grosses caisses en bois par des cartons légers. Ça restera des munitions chinoises. Regarde cette serviette. Turque, fabriquée en Turquie. Plus maintenant ! C’est une serviette albanaise. C’est chinois uniquement si l’emballage le dit. Ouais, mais c’est aussi vachement illégal. On a deux options. Soit on réemballe et on expédie le matos, soit on dit adieu à un contrat de millions. Tu veux faire quoi ? Dit comme ça Jeux il n’y avait qu’une option. Bashkim, le chauffeur, nous a présenté son ami qui avait une société d’emballage à Tirana. C’est Enver. On a grandi ensemble. Enchanté. Moi aussi. Bashkim m’a un peu parlé de votre problème. En gros, on a un problème de poids. On expédie un gros stock de munitions d’Albanie en Afghanistan. Elles sont dans des boîtes en fer, dans des caisses en bois. On voudrait transférer ces cartouches dans des sacs plastique et mettre ceux-ci dans des boîtes en carton aggloméré à double paroi. Ça vous cause ? Oui, bien sûr. Pour quelle raison ? On vous l’a dit. Ils sont bouchés, dans ce pays ? L’emballage d’origine est trop lourd.



Remonter