PUB







TOUCHES:

Super Mario Rapide Camion, Super Mario Rapide Camion jeux, Jeux de Super Mario Rapide Camion en ligne, Jeux de Super Mario Rapide Camion gratuits en ligne

Quelle différence cela fait t’il?, C’est une dancing public, n’est-ce pas? Ne vous inquiétez pas, elle ne partira pas sans vous. Peut-être que si? Cette idée ne vous a t’elle pas traversé l’esprit? Venez, ne faites pas l’. Maintenant, je ne plaisante pas. Moi non plus. Au revoir, Mlle Cotterell. Excusez-moi, mais je n’ai pas envie de conduire cette Lagonda, comme vous l’appelez. -Je ne pensais pas vous voir ensemble avant un million d’années. Pourquoi ? Ah, vous êtes si différent. Vous appartenez à des mondes différents. Vous n’appartenez pas à Grassville, Henry. Qu’est-ce qui vous fait dire cela? Juste une impression. J’ai beaucoup vécu, et… Je pense que je peux repérer les vraies choses à distance. Est-ce Grasville, là -bas? Il vaudrait mieux rebrousser cheminn. Pourquoi? On est bien, ici! Le pensez-vous vraiment? Restez ici quelques années, et dites moi alors si vous aimez toujours cettre ville. Henry, cette femme qui a ouvert la porte de la maison, Est-ce votre mère? Ma mère est morte. C’est étrange. La mienne aussi, Elle est morte à ma naissance. A quoi ressemblait votre mère? Je ne sais pas. Vous voulez dire qu’elle est morte jeune? Elle est décédée l’an dernier, mais je ne l’ai jamais bien connue. Mes seuls souvenirs d’elle sont … une corde avec des vêtements pendus dans la cuisine et un tas de pots graisseux et de casseroles dans l’évier. La seule chose que j’ai vu d’elle… Un seau de savon, un balai et ses vieilles chaussures dans le placard. C’est curieux, mais… quand je l’ai vu étendue dans ce salon funérairet, l’an dernier… Elle m’a semblé être quelqu’un que je connaissais à peine. Je ne sais pas pourquoi je vous raconte tout celà. Il n’y a rien de très agréable dans ma vie Une cigarette? Merci. Que se passe t’il? Rien. Que faites-vous à Grassville, Henry? Je travaille, jusqu’à  ce que je puisse… … partir d’ici. Quel type de travail? Je travaille dans une pharmacie. Une pharmacie? Quelle coïncidence. Oui, quelle coïncidence. Je travaille dans une pharmacie… et votre père en possède une centaine. Aimeriez-vous le rencontrer? Vous plaisantez? Non. Je crois qu’il vous aimera beaucoup. Vous êtes jeune, en bonne santé, ambitieux… Et vous connaissez le métier de la pharmacie de fond en combles. Je ne dirais pas cela, Leona. Leona. Votre prénom est très joli à entendre. Appelez-moi Leona, encore. Je travaille juste dans une pharmacie, et c’est très différent. Mais je vous aime, celà aussi c’est différent. Vous m’aimez, je vous aime. Partons. On se comporte comme un couple jouant au chat et à la souris. De plus, que ferait une dame comme vous, avec un type comme moi? Puis-je? Papa viendra à New York, pour affaire, ce week-end. Et je finis mes cours samedi. Voulez-vous venir avec moi? Je ne sais pas comment te le dire, Leona… Bien, parle rapidement, je pars dans quelques minutes. Tu as vu Henry, ces dernières semaines, n’est-ce pas? Oui, et alors? Bien, je dois te prévenir. Me prévenir? Henry n’est pas le genre d’homme avec qui on peut s’amuser. Ne joue pas avec lui, s’il te plaît. Qui a dit que je jouais avec lui?



Remonter