TOUCHES:

Super Mario Fantôme, Super Mario Fantôme jeux, Jeux de Super Mario Fantôme en ligne, Jeux de Super Mario Fantôme gratuits en ligne

pharmaceutiques sous licence. Pour une telle grande quantité d’opium ça signifie qu’une entreprise pharmaceutique ou un des employés leur fournissent illégalement. Et ils se cachent derrière une entreprise bidon. Si nous trouvons le nom de cette société et de son propriétaire Nous comprendrons tout le lien politique, Sartaj. Voilà. Game over. J’ai un peu de mal à suivre. Je n’ai même pas été à la fac. Mais je suis resté quatre jours là-bas. Tout ce que j’ai pu trouver est là. Vous pourriez vous faire aider. Et avec qui ? Si quelqu’un dans le département le découvre radio Réfléchissez, Sartaj. Essayez de réfléchir. Vous avez perdu la tête ? Vous êtes la seule à maîtriser tout ce business. Vous êtes devenu fou ? En aucune façon ! Nous irons après le changement d’équipe. Il n’y aura que deux gardiens, c’est tout. Nous n’irons pas tout de suite. Peut-être dans quelques jours. Ce n’est pas mon travail, Sartaj. Je suis médecin. Une femme. Tous les hommes au Pendjab sont drogués dehors, madame. C’est aux femmes de jouer. Vous avez sauvé la vie de Balli. Je ne laisserai rien vous arriver. Attention ! Où sont les médicaments de Tommy ? Je les ai ramassés. Où sont les médocs ? Où sont les médocs !? Va chercher les médocs. C’est à ça qu’il fallait penser en premier. Attention. Plus vite. Fils, il arrive. Tu es en état de manque, c’est tout. Je t’aime radio Je veux un câlin moi aussi. Comment ça va ? Tout va bien. Tu veux une dose ? Non. Nos hommes sont en train de se shooter derrière. Va les rejoindre. J’ai un mauvais estomac. D’accord, pas de problème. Ils ont encore chamboulé nos horaires. Ils pensent que nous sommes des chiens. Pourquoi tu ne dis rien ? Ça servirait à quoi. Qui se soucie de nous ? Tommy ! Tommy ! Il y avait un rassemblement électoral à Jashanpura, organisé par Maninder Brar radio Il s’est adressé à plus de mille personnes radio Il a soulevé le problème de la drogue qui ruine la jeunesse radio Il a fait appel à la population, en leur demandant leur soutien dans ce dossier. J’aimerais dire à la jeunesse du Pendjab radio que toute cette lutte, cette guerre contre la drogue, est avant tout, une bataille individuelle. Nous sommes avec vous dans cette guerre. Nous sommes ici pour vous soutenir. Je lance un appel à la jeunesse du Pendjab, Vous devez vous battre ! Mes chers jeunes, allons de l’avant ! Nous sommes avec vous. Mes chers jeunes, allons de l’avant ! Nous sommes avec vous. Kaka, Lucky, Sonu ! Levez-vous ! Elle s’enfuit. Regardez. Ils veulent empoisonner tout le Pendjab. Il n’y a rien ici, Sartaj. Regardons là-bas. Ils n’étaient pas censés être de repos ? Monsieur, les produits de Ghazipur sont arrivés. Sartaj, c’est la marchandise. C’est ce que nous cherchions. Vous avez une épingle ? Venez dès que je vous appelle. D’accord ? OK. Ne vous inquiétez pas. Je suis là. Soyez prudent. Attention, c’est lourd. OPIUM ET ALCALOÏDES Tu as fait du bon travail. Je te remplace. Qu’est-ce qui se passe avec la lumière ? Je pense qu’il n’y a plus de courant. Sans blague ! Ce n’est pas général. Il y a de la lumière dehors.



Remonter