PUB





TOUCHES:

Super Mario Boxe Fun, Super Mario Boxe Fun jeux, Jeux de Super Mario Boxe Fun en ligne, Jeux de Super Mario Boxe Fun gratuits en ligne

Évidemment. Frank m’a dit que t’étais en Irak? Ouais. J’ai fait trois ans dans les forces. Et t’as tué des gens? Johnny Jeux Lui, c’est Johnny, notre nouvelle recrue. On lui apprend les ficelles du métier. Ça va! Je les connais, ! Ah ouais? Tu veux que je t’apprenne les bonnes manières? Alors, réponds. T’as tué des gens. J’aime pas en parler. En revanche, ce que je peux vous dire, c’est qu’un tas de nos gars se sont fait descendre. Des gars en or. Des amis. Tout ça pour quoi? Hum. L’unité dans laquelle j’étais Jeux cherchait des armes de destruction massive. Sauf qu’on a rien trouvé du tout. En rentrant, j’ai commencé à écouter Dallas Wolf. Ah ouais? Je connais Dallas depuis longtemps. Voilà quelqu’un que j’adorerais rencontrer. Cet homme dit la vérité. Il y va à fond. Il ose demander pourquoi on a fait tout ça. Et la réponse est toujours la même. tout est relié à une seule chose. Toutes les guerres dans lesquelles on a combattu, combien de Blancs ont massacré leurs frères pendant la Seconde Guerre mondiale? millions? Pour le compte de qui? Qui tire les ficelles en permanence? C’est là, sous nos yeux, mais les gens sont aveugles. Regarde cette bouteille. Tu remarques un truc? Tu parles de la taxe juive. C’est quoi, la taxe juive? Dis-lui, Nate. Quand tu regardes bien la bouffe que t’achètes, tu vois ce petit U? C’est l’Union des rabbins orthodoxes, qui est payée pour bénir les produits dans les supermarchés. Et pour cette bénédiction, elle ramasse des milliards de dollars de taxes. On a pas d’emprise sur le ketchup, mais Jeux mais on en a une sur les rues. C’est comme ça que ça s’est passé en Allemagne. Et d’ailleurs, nous nous considérons comme des troupes d’assaut. Nous sommes le bras armé d’un penseur. D’abord ici Jeux et ensuite là. Et c’est là que la révolution commence. On est pas comme ces imbéciles du Ku Klux Klan qui attendent une catastrophe pour faire la guerre. La catastrophe, c’est nous. Ouais. C’est clair! On a besoin de gars comme toi. Avec une expérience de l’armée. Pour renforcer notre sécurité.



Remonter