PUB







TOUCHES:

Super Malpropre Santa, Super Malpropre Santa jeux, Jeux de Super Malpropre Santa en ligne, Jeux de Super Malpropre Santa gratuits en ligne

Et puis, vous avez un sourire franc. Certains naissent avec des jambes de rêve, et d’autres doivent travailler. Fini l’aérobic, depuis que j ‘ai le TailleMaster super jambes ! Chaque fois que vous serrez le TailleMaster… vous tonifiez là où vous en avez besoin. Serrez ! C’est un jeu d’enfant de modeler hanches et cuisses. C’est la télévision. J’ai vu ça à l’Exposition Universelle de . Bonne nuit. Daniel, lève-toi ! Ton type a rappelé. Il connaît un Harry Finley. Il habite à une heure d’ici. J’y vais. Quelle heure est-il ? H. J’y vais. Attends ! On va aux Ailes de la Liberté. Le meeting aérien ? C’est près de chez ton ami. Bonjour. Bien dormi ? Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi aimable. J’ai mon caractère. Oui, tu ne la connais pas. Petit déjeuner ? Je dois voir un vieil ami. Merci, mais je file. Sûr ? Je suis la reine du décongelé. Non, je suis déjà en retard. Viens au meeting aérien. C’est sympa. Il est pressé. Au revoir et merci. Merci encore. Et bonne chance. Vous aussi. Et voilà, c’est râpé. Merci beaucoup. Merci encore. Oui ? Vous désirez ? C’est moi. Vous désirez ? Oui. Désolé, monsieur, vous n’êtes pas… Vous vous sentez bien ? Monsieur ? Vous avez un billet ? Il faut acheter un billet. Douze dollars. On peut regarder dedans ? Allez-y. Bonjour, Debbie. C’est Daniel, d’hier. J’espérais que vous auriez du nouveau. Vous ne pouvez pas activer les choses ? C’est que… Oui, bien sûr. Je rappellerai. Arrêtez de me suivre ! Bonjour, Claire. Trouvé quelqu’un à sauver ? Il paraît… que je suis une confidente exceptionnelle. Au cas où vous voudriez me parler… Vous vous êtes déjà sentie perdue ? Je l’ai inventé, ce truc-là. C’est à moi. Mon copain était censé être présent à mon réveil. Il habitait ici. Et je n’arrive pas à le trouver. Je sais que ça fait mélo… mais je n’ai plus que lui au monde. Vous pouvez rentrer chez vous, non ? J’ai perdu un être cher et je suis parti. C’est pour ça que je n’ai ni argent, ni vêtements… ni toit. Je suis parti… sans me soucier de savoir où j’échouerais. Tout va bien ? John ! Daniel, je vous présente John. John, je te présente Daniel. Enchanté. Daniel va rester chez nous pendant quelques jours. Le temps qu’il trouve son ami. Ravi de vous connaître, Daniel. Ravi. Bonjour, ici Debbie. Laissez un message, je vous rappellerai. Bonjour, Debbie. C’est Daniel McCormick. Je suis au -. Vous seriez gentille, s’il y a du nouveau, de me rappeler ici. Merci encore pour tout. Tu cuisines ? Oui, il faut que je m’active. Je me disais que demain, si tu ne trouves pas ton ami… tu pourrais m’apprendre à voler. Ça risque d’être dur. Pourquoi ? Premièrement… je n’ai pas de blouson d’aviateur. Et deuxièmement… je n’ai pas d’avion. Mon père est parti quand j’avais un an. Ça t’intéresse peut-être de le savoir. Je ne vois pas en quoi ça me regarde. Depuis, on n’a plus jamais eu de nouvelles. Merci. Je peux t’aider ? Hache cet oignon. Juste l’oignon, pas les doigts. Ça va, t’en fais pas. Bref, le type… est couvert de sang. Couvert. Son coeur s’est arrêté. On est obligé de l’ouvrir aussi sec, sans préparation.



Remonter