TOUCHES:

Super Machine De Beauté, Super Machine De Beauté jeux, Jeux de Super Machine De Beauté en ligne, Jeux de Super Machine De Beauté gratuits en ligne

C’est mon frère, pas mon ami. Il s’appelle Woody. Chouette nom. Salut, Woody. Réponds, Woody. Salut. Vous voulez vous balancer, Rob ? Pourquoi pas. Mince alors. Rob va faire un tour, Rob va faire un tour. C’est super, les gars, mais Jeux Bon, Fanny, je crois que c’est assez haut. Pas encore, Rob, vous pouvez aller encore plus haut. Assez, Fanny. Je veux descendre, d’accord ? Rob veut descendre, Rob veut descendre. Je veux descendre. Bordel, laissez-moi descendre. Mais vous allez me laissez descendre, bordel ? Tu fais quoi, là ? Salut. Vous avez déjà déjeuné ? Oui, merci. Votre ami n’est pas là ? Quoi ? Celui qui était censé arriver Jeux Ah oui. J’avais oublié. Il a dit qu’il viendrait si c’était possible. Comment ça, “si” ? Il risque de ne pas venir ? Il y a les bons et les mauvais “si”, selon qu’il vienne ou pas. Ayez patience et lisez donc la Bible. “Tout vient à qui sait attendre.” On va chercher Cynthia. La pauvre, elle dort. Qui aurait cru qu’il se balancerait ? Les enfants n’y vont plus depuis des lustres. Les enfants ? Qu’est-ce qu’on mange, Ma ? Ton chapeau, Woody. Et présente-toi à nos invités. Je suis Woody. Vous êtes qui ? Je te présente Lynn, Cynthia et Jeff. Ils vont rester un moment. Il y a une autre fille là-dedans, mais ne va pas la déranger. Et Rob, c’est celui dans l’abri dehors. Le pauvre a eu un accident. Sur la balançoire, près des falaises. On doit jamais aller là-dessus, c’est dangereux. Pa nous remonterait les bretelles, si on y allait. Hein, Ma ? Oui, Woody. Sois gentil et va retrouver ta sœur Fanny. Et n’embête personne. Et ne t’approche pas de l’abri. Oui, Ma. Je vais nous préparer un bon repas. J’espère que le gars en bateau va venir. Et moi donc. Il y en a encore beaucoup ? D’abord cette Fanny, puis ce Woody. Ce sont tous des cinglés. Tu as vu cette famille ? Moi, j’y crois pas. Il leur manque une case. Cette Fanny, avec son nœud ridicule dans les cheveux. Et son affreux visage boursouflé. Elle me dégoûte. Je rentre. Tu viens ? Non, pas tout de suite. D’accord. Bonjour. Oh, tu as entendu tout ça ? Oui. Tu ne dois pas y faire attention. Elle est parfois méchante, mais ce n’est pas pour de vrai. Tu en as, une belle robe. C’est ta maman qui te l’a faite ? Elle fait tous mes habits. Et tous ceux de mon bébé. Bébé ? Je dois y aller. Joue avec moi, Cynthia. On ferait de très bonnes amies. Non. Je t’en prie. Juste un jeu ou deux. Attends-moi là. Je commence. Gagné. Je t’ai fait peur, Cynthia ? Viens dans ma chambre, je vais te montrer mon bébé. Ça se voit que tu aimes les petits bébés. Pas comme les autres, qui se moquent sans cesse de nous. Regarde. Oh non. Teddy, Cynthia est mon amie. C’est mon autre frère. Tu veux la tenir ? Non. Non. Non. Fais lui un petit bisou. On devrait la ramener dans sa chambre. Bonjour, Lynn. Que faites-vous là ? Je me promenais. Vous ne connaissez pas Teddy ? Non, mais Cynthia m’en a parlé. On se voit plus tard. Elle t’a dit quoi sur moi ? Teddy, tiens-toi bien. D’accord. C’est juste que j’aime pas qu’on dise des trucs sur moi. Elle va mal à cause de la mort de son ami.



Remonter