TOUCHES:

Super Lors De L’Attaque Coupes Glacées.s, Super Lors De L’Attaque Coupes Glacées.s jeux, Jeux de Super Lors De L’Attaque Coupes Glacées.s en ligne, Jeux de Super Lors De L’Attaque Coupes Glacées.s gratuits en ligne

cette terre que les dieux nous ont donnée. Notre force sera l’union. Seulement si nous sommes unis jeux nous pourrons vaincre Rome une fois pour toutes. C’est de la pure folie, Arminius. Rome est puissante. Tu peux détruire quelques légions jeux Mais tu apporteras le sang et la mort sur notre peuple. Tu connais une liberté jeux qui peut se conquérir sans sacrifices et sans effusion de sang ? Je sais que Rome nous a enseigné beaucoup de choses jeux Et qu’un jour, elle nous apprendra à être libres. Non, Arminius. Je ne suis pas d’accord avec toi. Êtes-vous d’accord ? Venez. Varus, dans quelques jours jeux Abandonnera le fort pour emmener ses légions dans les camps d’hiver. Il y a deux routes pour y arriver : Celle qui passe par les montagnes jeux Ou celle qui traverse la forêt et la palude de Teutobourg. C’est dans la palude que nous le frapperons. Cherea si quelque chose de grave se produit, préviens-moi immédiatement. Ça sera fait Consul Varus jeux Mais ne prends pas la route de Teutobourg, c’est dangereux. Ne t’nquiéte pas. Je connais les risques jeux Malheureusement, c’est la plus rapide. En avant, marche ! Voici les ponts. Il semble assez solide. C’est une chance. Cela fait deux ans qu’ils ont été construits par Drusus jeux Au cours de sa campagne en Germanie. Il faudrait que les fixations des troncs soient renforcées, pour les chargements. Ça sera fait avant l’aube. Double la garde. Et avertit les guides Germains que nous partirons dès l’aube. Epamione ! Je suis Rupert. Fais attention demain ! Consul Varus ! Qu’est-ce qu’il y a, Curius ? Les guides Germains ont disparus. Nous partirons tout de même. Marchez ! En ligne ! Serrez au milieu ! Nous ne pouvons pas marcher ainsi. On n’a pas encore mangé. En ligne. Et ne te lamente pas ! En arrière ! Retirez-vous du pont, vite. Curius ! Curius ! Consul Varus ! Il n’y a plus d’espoir. Donne-moi ton épée. Donne-moi ton épée ! C’est fini ! Le centurion Curius ! Laisse-le Rupert. Je veux qu’il raconte à Rome ce qu’il a vu à Teutobourg ! Vite. Allons-y ! Non, c’est impossible. La bataille d’Actium jeux Marc Antoine avait plus de deux cents bateaux. Et j’ai gagné. Tu t’en souviens Tibère ? Le glaive de tus Pompée jeux Son armée détruite. J’ai dompté les Parthes. J’ai plié l’Illyrie et la Pannonie. J’ai apporté la paix en Gaule. Et à quoi a servi tout cela ? Ici est écrit ma vie. La vie de César Octavien. Ici est narrée la gloire de l’Empire. Maintenant, qu’allons-nous écrire ? Que Rome a été humiliée et offensée par des barbares ? Que pour la première fois, les aigles ont perdu ? Jamais ! Prends tous mes biens. Va chercher les légions de l’Orient. S’il le faut, libère les esclaves. Mais souviens-toi, Tibère. J’exige la vengeance. Pour le prestige et l’honneur de Rome que les Germains ont détruits. Ça sera fait. Ave, Cecina. Mes respects, Tibère. César Auguste te confie le commandement de ses vétérans. Tu les conduiras en Germanie pour la victoire et pour venger Varus Bonne chance. Remercie César Auguste et dis-lui que je serai digne de sa confiance. Que fais cette femme ici ?



Remonter