PUB





TOUCHES:

Super Fruits Combo, Super Fruits Combo jeux, Jeux de Super Fruits Combo en ligne, Jeux de Super Fruits Combo gratuits en ligne

Il se peut que je le sache. Donne-moi un cigare, veux-tu, mignonne. Vous comptez rester ici toute la nuit ? Sais pas. On va peut-être décider d’être enterrés ici. Vous devriez venir avec moi, Duke. Je compte être enterré dans la Forêt Pétrifiée. J’ai une théorie qui pourrait vous intéresser. C’est le cimetière de la civilisation qui est là-dessous. Le monde des idées démodées. C’est plein de souches mortes, dans le désert. Cet endroit est pour nous, Duke. Vous êtes le dernier apôtre de l’individualisme farouche. Tu as peut-être raison, l’ami. J’ai toujours raison. Mais qu’est-ce que ça m’apporte ? Je ne saurais le dire. Tu as déjà été dingue de quelqu’un ? Si tu veux savoir, je suis dingue de lui. Quoi ? Je disais à Boze que je suis dingue de vous. Qui, moi ? Ce vagabond ? Tu le connaissais, avant ? Non, mais ça ne fait rien. C’est lui que j’aime. Je n’aimerai personne d’autre. Est-il possible que je sois saoul ? Quand vous êtes parti, j’ai senti une partie de moi s’en aller. Comme si j’étais sortie d’un rêve. Et puis je suis revenue à ma condition de rat du désert, qui restera la même. Sais-tu ce que je lui ai demandé ? De partir avec lui. Mais il ne l’aurait pas fait, même avec de l’argent. N’est-ce pas, Alan ? Hein ? Non, Gabrielle. Non. Tu vois ? II se contrefiche de moi. J’en ai assez vu. Ça m’a rendu encore plus amoureuse de lui. C’est pourquoi je voulais aller sous le clair de lune avec toi, quand Duke Mantee est entré. Désolé, ma belle. Je n’aime pas gâcher les bons moments. Ça ne fait rien. C’est peut-être mieux ainsi. Quand je te regarde, c’est ce que je me dis. Maintenant que je suis revenu, je suis désolé. Je vais boire de cette chose. Regrettez-vous d’avoir entendu la vérité ? Je vous l’ai dit, je suis du genre à détester la vérité. Votre femme a dû vraiment vous maltraiter. Pourquoi dites-vous ça ? Elle vous a ôté tout votre cœur. Je pourrais vous en remettre. Non. Ne vous faites pas d’illusions. Vous feriez mieux d’arrêter de boire ce whisky. Ce n’est pas l’alcool. C’est la même maladie que Boze. La frustration ! Assieds-toi, l’ami. Quelle différence si je suis assis ou debout ? Comment puis-je faire de l’ombre à votre supériorité ? Je dois penser à ma santé, l’ami. Si j’avais une arme, je ne saurais pas quoi en faire. Je veux vous parler. Qui, moi ? Tu peux parler en t’asseyant. Je t’ai entendu le faire. A quoi pensez-vous ? Ces actions qui croupissent à Santa Fe… Qu’en savez-vous ? Qu’allez-vous en faire ? Les laisser là-bas. Je vois. Pendant ce temps, votre petite fille croupit dans ce désert. Quelques milliers de dollars lui donneraient une chance. Et une chance pour vous de les voler. Je vous ai entendu parler. C’est juste un moyen de justifier votre pingrerie. Vous étiez pionnier, mais qu’êtes-vous aujourd’hui ? Un vieil avare méchant, accroché à votre argent pour une raison futile. Pourquoi ne mourez-vous pas, ça rendrait service. Vous devez être saoul. Ouais. Saoul, ou le rat de la pire sorte que j’ai jamais rencontré. Que fais-tu à parler à un vieil homme comme ça ? Vous avez raison, Duke.



Remonter