PUB





TOUCHES:

Super Crevettes à l’Ail Recette, Super Crevettes à l’Ail Recette jeux, Jeux de Super Crevettes à l’Ail Recette en ligne, Jeux de Super Crevettes à l’Ail Recette gratuits en ligne

Je suis là, c’est tout. Respecte le responsable de la ème chambre ! Je l’ai vu fricoter avec les officiers. Fang Shi-Yu, tu les avais provoqués. S’ils t’avaient découvert, ils t’auraient emmené. Afin de te protéger, j’ai voulu les amadouer. À cause de ton erreur, ils veulent fermer la Maison ! La Maison de Canton ? Oui. Sauf si on leur livre Shi-Yu. Vous voulez donc me confier vos fils ? Oui. Comprenez l’amour d’une mère. Et pour la Maison ? Je demanderai pardon à sa place. Vauriens, à genoux ! Seigneur. Trois jours sont passés. Il n’est pas ici. Tiens donc ! Allez-y ! Arrêtez ! Qui êtes-vous ? La mère de Fang Shi-Yu. Fang Shi-Yu ? Celui qui vous a offensés. Où est-il ? Au monastère de Shaolin. À Shaolin ? Venez ! Seigneur. Qu’y a-t-il ? Nous risquons des ennuis. Des ennuis ? Oui. On nous accusera d’insulter la sérénité du lieu. Ce monastère protège des criminels. Fang Shi-Yu appartient à cette Maison. Fermez-la, c’est tout. D’accord, fermons-la. Attendez ! C’est mon fils qui a offensé les officiers Qing. La Maison de Canton n’y est pour rien. J’en prends la responsabilité. Vraiment ? Tsui-Hua, tu ne jeux Qui est-ce ? Mon mari. C’est donc ton fils que tu protèges. Toute cette affaire est ma faute. Pardonnez-moi. Les Cantonais ont le sens de la famille. Gardez vos commentaires. Frappez, tuez, faites à votre guise. Tu es courageuse. J’admire les femmes comme toi. Fang De, je te laisse ta Maison si tu m’abandonnes ta femme. Impossible ! Ne t’inquiète pas. C’est un honneur de plaire à un officier mandchou. Mon mari, tu as entendu comme moi. Si je l’épouse, il ne fermera pas la Maison de Canton. Exactement. J’ai aussi une condition. Laquelle ? Je vous suivrai si vous parvenez à séparer mes deux jambes. Si vous échouez, on en reste là pour mon fils. Vous n’osez pas ? Pas de tours vicieux, n’utilisez que votre force. Continuez ! Séparez-les ! Silence ! Fort bien. Partons ! Tsui-Hua, tu es formidable. Plus vite ! Ne t’aide pas des mains. Grimpe ! Ici, on entraîne la puissance et la légèreté. Cela s’appelle “Envol et franchissement”. “Envol et franchissement” ? Inspire. Grimpe. Vite ! N’utilise pas les mains. Inspire. Grimpe. Ces murs ne sont pas très pentus. Vous n’y arrivez pas ? Maître San De, ce kung-fu est un peu superficiel. Frère, descends. Fang Shi-Yu. Ta mère t’entraîne depuis le berceau. Ils n’ont pas ton niveau. Mais ne sous-estime pas ces exercices. Fang Shi-Yu, est-ce toujours si facile ? Frère ! Mère a supplié San De de nous garder. S’il nous chasse, que fera-t-elle ? Entraînez-vous avec les autres. Oui, maître. Frère. Le maître a un bon kung-fu. C’est quand même le responsable de la ème chambre. D’ici peu, je le surpasserai. Fang Shi-Yu. Frères, vous jeux Je m’appelle Hu Hui-Qian. Hsie Ah-Fu. Tong Qian-Jin. Chongmi Liu. Hong Hsi-Kwan. Lu Ah-Tsai. Li Jin-Lun. Mon frère Fang Hsiao-Yu. Enchanté. Mon autre frère Fang Mei-Yu. Enchanté. Votre mère vous a appris le kung-fu ? C’est ça. Le kung-fu ancestral. C’est comme hier. C’est pas mal. Ça, c’est bon. Frères, hâtez-vous, il faut réciter les canons. Encore les canons.



Remonter