PUB







TOUCHES:

Super Craz Outbreak, Super Craz Outbreak jeux, Jeux de Super Craz Outbreak en ligne, Jeux de Super Craz Outbreak gratuits en ligne

Ah, c’est l’argent, hein ? Non, c’est pas ça. Bonjour ! T’appelles ça un bon jour ? J’ai jamais pu bien dormir dans cet hôtel ! Et toi ? T’as bien dormi ? Nickel ! J’ai même fait un rêve ! Ah oui ? Il était bien ? Avec un écureuil. Un écureuil ? C’était un cauchemar alors ! Mais non ! Et qu’est-ce qu’il faisait cet écureuil ? Rien du tout. Il était là. Je t’offre un café ? C’est pas possible chéri, je suis carrément à la bourre ! Tu vas rester longtemps ici ? On verra. Je suis partie ! Eh, attends que je m’habille ! Impossible. Je laisserai la clef à la réception. Quand tu pars, ferme juste la porte. C’était juste ça, alors ? Un numéro de téléphone ? Écris-le. Allô ? Oui, c’est moi, chéri. J’ai ans, mètre , brune avec une belle poitrine. Oui, c’est écrit dans l’annonce. Oui chéri, c’est euros, tout le reste c’est en plus. Tu es actif ou passif ? Quoi ? Qu’est-ce qu’on va faire ? On va étaler de la pate et faire une tarte au fromage ! Allez va te faire foutre, enculé, le matin en plus ! Lève-toi ! Lève-toi ! Lève-toi, ! Quoi ? Quoi ? Coiffeur ! Lève-toi cochon ! T’es pas tranquille toi ! Pourquoi tu réveilles les gens comme ça ! Les gens ne devraient pas être là ! Fous-moi la paix, le matin comme ça ! Allez lève-toi ! Maintenant ! Quel bordel ! Va te faire foutre, bouffonne ! Je suis partie deux jours et tu as démonté la maison ! Ça va, on s’en tape ! Vieille meuf ! Tu veux porter une robe aussi ? Tu m’engueules alors que je t’ai acheté du café ! Tu l’as chourré, oui ! À l’épicerie de M. Fani ! Pourquoi t’as jeté la pizza ? Parce qu’elle est là depuis avant hier ! Et alors ? Elle est très bien ! Mon amour ! Mon bébé ! Arrête, j’ai pas envie ! J’ai des trucs à faire ! Quels trucs ? Ça ? T’as ramené un lustre ! Tu l’as trouvé où ? Dans les poubelles ? Ouais. Evidemment, où t’aurais pu le trouver ? Il est pire que ta coupe de cheveux ! Je t’emmerde ! Ouais et maintenant que je m’en vais, on verra qui va te coiffer ! On a dit que je voulais pas de drogue à la maison, ! Sinon t’as qu’à retourner chez ta mère ! Je te parle franchement ! Allez meuf ! Oh ! J’ai oublié ma mère ! Je devais lui envoyer de l’argent par la poste ! Ouais, n’oublie pas ! Faudrait pas qu’il lui manque sa dose ! Qu’est-ce que je peux faire, Strella ? Je pense à ma petite soeur ! Et elle ? Elle pense à toi ? Les familles ! La malédiction des trans ! On n’est pas tous comme toi qui n’a personne ! Dis pas ça ! Je t’ai toi, tu es familles à toi tout seul ! Mais qu’est-ce que j’y peux si je t’aime ! Ma chérie ! Mon coeur ! Dis-moi Jeux Quoi ? Le gadjo d’Agrinio, il était comment ? Bien ? Bien Jeux Pourrais-je parler à Léonidas Michalopoulos ? Vous savez à quelle heure il rentre ? Ah ! Vous êtes sa mère ! Est-ce que je peux parler à Léonidas ? Oui, Michalopoulos. Non, non, j’ai fait une erreur. Oui ? Quel Yorgos ? Ah, toi ! On peut pas se voir aujourd’hui. Pourquoi tu viendrais pas dans la boîte où je chante ? Où est le projecteur ? Deux minutes, je parle ! Aux “Kouklès”, ça marche, à minuit. Salut. C’est une vieille maison, hein ? Oui, c’est un ancien boxon.



Remonter