PUB





TOUCHES:

Jeux de Super Clown Cour De Nourriture en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Si cette soirée appartient à quelqu’un, Général, c’est d’abord à vous. Nous vous en sommes très reconnaissants, mais je ne souhaite pas y prendre part davantage. Allons, après tout, vous avez accompli un exploit. Vous avez rendu à ma petite-fille sa place légitime. Et, à moins que l’on m’ait mal informée Vous l’avez même réunie avec son amour d’enfance, Oui, d’une certaine façon, je suppose que oui. Et pourtant vous n’êtes pas satisfait de cela, n’est-ce pas ? Vous ne l’êtes pas. Pourquoi cela ? Ce n’est pas ma place de- Oh, allons, cela ne vous ressemble pas du tout de parler de place, Bounine. En présence de Votre Majesté, j’en suis profondément conscient. Merci. Et j’attends donc une réponse. Si Son Altesse est celui que la Grand-Duchesse désire réellement, alors, je dois me réjouir. Mais en ce qui me concerne, non, je ne me réjouis pas. Nous n’aurions pas seulement dû vous donner ce titre, Nous aurions dû faire de vous un ambassadeur. De quelle façon détournée êtes-vous arrivé à sous-entendre votre pensée Et même alors, vous ne l’énoncez pas. Vous ne me donnez pas même un bout de fil pour vous pendre, Sergei Pavlovich, que souhaitez-vous demander? Pourquoi tenter de me le soutirer ? Pourquoi ne pas lui avoir demandé ? Souvent, ce qui est difficile pour les autres m’est facile. Mais toujours, ce qui est le plus simple pour les autres m’est impossible à moi. J’ai essayé, Votre Majesté, mais cela s’est traduit par de la colère. Vous êtes moins brute que je ne le pensais, Mais beaucoup plus bête. Oui ? Pardonnez-moi, Votre Majesté, il est temps. Si tôt Bounine, je veux que vous m’attendiez ici. Cette fois-ci c’est un ordre. Obéirez-vous? Oui, Votre Majesté. Votre Majesté, je suis impatiente que vous voyiez la salle de bal. Vous serez absolument en larmes. Tout le monde est là. Et les robes ! Et les uniformes ! C’est incroyable. Comme autrefois. Oui, je sens d’ici la naphtaline. Votre Majesté Impériale,, je vous prie de m’excuser, mais- Si Votre Majesté me permets de lui expliquer la cérémonie, je Livenbaum.



Remonter