TOUCHES:

Super Busman Stationnement 3D, Super Busman Stationnement 3D jeux, Jeux de Super Busman Stationnement 3D en ligne, Jeux de Super Busman Stationnement 3D gratuits en ligne

Va te faire foutre. Va te faire, mon pote. Tu te rappelles notre dernier achat de beuh ? Bien sûr. C’était traumatisant. Le lendemain, au bahut, tout le monde savait qu’on s’était fait arrêter. On était des gangsters. On se prenait pour les rois de South Beach. On était les rois de la yeshiva. On se laissait pas emmerder. Ça me manque. La yeshiva te manque ? Ça me manque Jeux de pas me laisser emmerder. Il est pas là. Tu cherches de la beuh ? Ça dépend. T’as du bon matos ? C’est simple. Je lui vends son matos. Il est con ou quoi ? T’as g ? Pas de lézard. biftons. ? Ça me va. C’est moins cher, direct au distributeur. J’imagine. Alors, elle ouvre la porte et moi : “Arrête ton cinéma. Je sais que t’as un autre lascar.” Alors ? Quoi ? Je peux avoir le matos ? Quel matos ? Je t’ai donné $ pour de la beuh. T’as déjà vu ce fils de sa race ? J’ai vu que dalle. Mec, tire-toi de là. D’accord. Quel naze ! Le pantalon parachute. On dirait Jay Leno. Il va à la messe. Ben alors, vous allez où ? On aurait pu taper la causette. Quelle bande de connards. Ça va pas, t’es dingue ? Tout va bien. J’ai un permis de port d’arme niveau . Allez, monte. Je connais un autre dealer. C’est bizarre. On a le même âge, mais j’ai toujours admiré Efraim. Quand la vie me filait des coups, je m’écrasais. Mais pas Efraim. Il rendait coup pour coup. Nous vous remercions d’être parmi nous. C’est un honneur de servir notre pays et une fierté de vous accueillir, notre Commandant en chef Jeux Salut, ma puce. C’était comment, l’enterrement ? C’était génial. Ma parole, tu es raide défoncé. Tu viens de dire que l’enterrement était “génial”. Non. L’enterrement était très triste. Tout le monde était effondré. Mais je suis tombé sur mon ami d’enfance. Je t’ai parlé de lui, Efraim Diveroli. Avec qui t’as été arrêté ? On a aussi fait d’autres trucs, mais Jeux Bref, il est revenu à Miami. C’est super, non ? Je dois passer à son bureau demain pour déjeuner. Tu as faim ? Je crève de faim. On n’a pas grand-chose. Enfin, on a de la pizza. Et des nachos. On a des nachos ? Et de la glace. On n’a jamais de glace. Tu me fais marcher. Tu es méchante. C’était trop facile ! M. Borstein, c’est David Packouz. Vous m’avez dit d’appeler à h. J’ai les draps avec moi et j’aimerais que vous y jetiez un œil. Monsieur, si vous me donnez une chance, je suis certain que vos résidents apprécieront la différence. Bon, merci quand même. Lindsey Michaels, service des contrats, arsenal de Picatinny. Exact ! Je vous ai démarchés pour des M. On ne retrouve pas votre dossier. Si vous pouviez me renvoyer ces chiffres Jeux En fait, tout bien réfléchi, on va bientôt se décider. Faites-moi donc votre offre pendant que je vous ai en ligne. Ça inclut les chargeurs ? Super. Parfaitement. Fournissez les armes, on tuera les méchants. Dieu vous bénisse ! Quel abruti ! Ça va, mec ? C’était quoi, ce plan ? Je me faisais passer pour un militaire. Sérieux ? Pour quoi faire ? Pour connaître l’offre de mon concurrent. Du pur génie. Tu vendais pas des armes à des fous de la gâchette ? Plus maintenant. Je vends à un



Remonter