PUB





TOUCHES:

Super Berzerk Ballon, Super Berzerk Ballon jeux, Jeux de Super Berzerk Ballon en ligne, Jeux de Super Berzerk Ballon gratuits en ligne

Mowgli reviens, j’ai peur. Regarde, ces grands chasseurs, plus grands que ton père, qui ont tué jusqu’à ce que la jungle les tue à leur tour. Pourquoi sont-ils partis ? Pourquoi suis-je parti ? Parce que j’étais un chiot terrifié par le grand tigre. La jungle a senti ma peur et m’a chassé. C’était le palais du roi. Roi ? C’est quoi un roi ? Mowgli ! Tu connais tant et si peu à la fois. C’était une grande cité, avec des centaines d’éléphants, des milliers de chevaux, et plus d’hommes encore, et tous appartenaient à un grand roi. Où est ce grand roi maintenant ? Où est-il maintenant ? Majala….Majala… Mowgli……Mowgli… Je suis là ! Majala, tu t’es fait mal ? Non, ça va. C’est le trésor du roi. Regarde. Des émeraudes, des perles… C’est ce que j’ai donné à Buldeo pour ma dent. C’est ce qui passe de main en main et dont il ne reste jamais rien. Celle-là est jaune, les miennes étaient marron. Revenons à la lumière. Ces choses ne servent pas à manger. Il n’y a rien ici, rien. Et moi ? Ne suis-je rien ? Père des cobras, nous sommes du même sang toi et moi. C’est un chiot de la tribu des hommes. Elle ne te fera pas de mal. Qui es-tu avec ton couteau et ta langue venimeuse ? On m’appelle Mowgli, je suis de la jungle, les loups sont ma tribu. Père des cobras, que fais-tu ici ? Je suis le gardien du trésor du roi, le grand roi de pierre, et je suis ici pour apprendre la mort à ceux qui viennent voler. Trois fois, la pierre a été levée par des voleurs. Regarde à tes pieds, ces voleurs gisent encore ici. Je ne suis pas un voleur. Sûrement que si. Reste calme, Mahala ! Non, garçon ! Laisse-la courir. Qu’elle fasse un peu de sport. Les autres ont essayé jusqu’à ce que je les attrape. Certains ont fui dans la jungle mais ils sont morts aussi. Tue-le Mowgli ! Tue-le ! Le tuer ? N’aie crainte. Le Père des cobras est vieux, il n’a plus de venin. Tue-moi, tue-moi, j’ai honte. On a trop parlé de mort. Viens, partons, laisse ce trésor . Mais j’emporterai çà. Je l’utiliserai avec Ramma. Regarde ce rubis, Mowgli. Avec lui, on pourrait acheter des centaines de villages. Achèter des centaines de villages. Garçon, tu peux l’emporter, mais sâches qu’à la fin il te tuera. Me tuer ? Cette pierre ! Peut-être n’ai-je plus de poison, mais ce rubis a plus de morts à son actif que tous les miens réunis. Il tuera encore et encore, juste pour le plaisir de tuer. Mon pouvoir prend fin, mais ce bijou fera mon travail. Il n’est que mort, mort, mort. Emporte ce rubis, tu cours à ta perte. Non, Père des cobras, je te crois, nous partirons comme nous sommes venus. Tu serais le plus sage de ne pas emporter la mort avec toi. Puis-je emporter une pièce ? Tu peux la prendre si tu veux. Lève-toi fainéante. J’ai rêvé que j’étais une princesse dans la grande cité du Maharaja. Tais-toi ! il n’y a pas de feu et nous n’avons plus de riz. Mais ce n’était pas un rêve, j’ai vu la grande cité des rois Allons, ça suffit. Un rêve ? Ce n’était pas un rêve. Voilà que c’est moi qui rêve… C’est de l’or pur ! Qui t’a donné ça, ma fille ? C’est le grand cobra.



Remonter