TOUCHES:

Super Bataille La Ville De Réservoir, Super Bataille La Ville De Réservoir jeux, Jeux de Super Bataille La Ville De Réservoir en ligne, Jeux de Super Bataille La Ville De Réservoir gratuits en ligne

je ne partirai pas Jeux Mon bail est de ans. Je sais ce que vous ressentez, ça ne va pas s’arranger avec la pression. À cause de ce qu’on disait ? À quel sujet ? On ne peut pas arrêter le progrès, Nat Mes clients me sont fidèles ! Lesquels ? Désolé, c’est une blague facile Non, la bonne blague, c’est vous et ce magasin ! Mais, tu fumes tout le temps. J’ai jamais été un dealer, comme toi ! Oui, j’en suis un maintenant. Alors, t’es dingue ! S’il te plaît, notre appart est minuscule, je n’peux rien cacher. Ma mère fait le ménage comme une malade, ça va pas le faire. Vas-y, vas-y, pousse. J’ai besoin de fric pour bouger de ce coin pourri. Non, mais sérieux, tu le crois ? Tu vas m’aider, oui ou merde ? Ça va ? Oh merde, mon joint ! Hé, c’était le dernier. Te rapproche pas de Victor, OK ? C’est des emmerdes assurées Tu viens avec nous ? Pas ce soir. Je commence tôt C’était important au point d’interrompre mon cours ? Comment pouvez-vous ? J’ai besoin de temps pour rassembler l’argent Danny est parti et vous l’avez remplacé par un Musulman ? Oui, Danny devait partir. Il n’était pas circoncis. On est ici pour travailler, pas pour discuter. Soit vous vous joignez à nous, soit vous partez. Chacun prend son ballon. Elle est un peu stricte. Je vais partir, Nat. Pour aller où ? Là où les vieux Juifs partent mourir. En Israël ? En Floride. Ce magasin, c’est mes économies. Je n’ai rien à faire ici. Plus rien. Quand vous avez appelé, je pensais que c’était pour des raisons Jeux Quand pensez-vous partir ? Eh bien, ça dépend. Si je rassemble l’argent, vous voudrez bien me le céder ? Pourquoi ne pas venir chez moi, nous pourrons en parler ? D’accord. Ce ne sera pas demain Jeux Peut-être Jeux Je vis seule Nat ! Je ne l’ai pas été depuis ans. Seule ! Est-ce que vous voyez ce que je veux dire ? OK, il nous reste à prier le ciel et ensuite. Jeux Je le sens bien. Allez c’est parti ! Dépêche-toi. Oui, oui, j’arrive ! Te voilà Aujourd’hui, tu fais le pain. Non, pas plus de farine, continue juste à pétrir. Hé, ne tape pas si fort. C’est délicat, Faut être ferme, et doux à la fois. Ensuite tu rabats, comme ceci. Maintenant tu appuies. Et voilà ! C’est tout un art. Tu vas en apprendre le goût, le toucher, le sentir. Continue, c’est ça. Continue comme ça ! Je n’vois pas ce que tu fais. Là ? À la fin, j’fais quoi ? Tu les colles juste ensemble. Ton premier challah. Dis-le : Mon premier Challah Mec, je suis coincé à la boulangerie toute la journée, j’ai pas le temps de dealer. Comment ça, t’es coincé ? Je n’peux rien faire d’autre. Pourquoi tu fais pas les en même temps ? À la boulangerie. Tais-toi au lieu de raconter des conneries. Non, non, c’est génial. Vous inquiétez pas. Je m’en occupe Qu’est-ce qu’il vous faut, messieurs ? On peut avoir sandwichs jambon, s’il vous plaît ? Heu Jeux J’veux dire, saumon fumé. Avec quelques graines de pavot. £., s’il vous plaît. Vous voyez le truc, c’est facile, non ? Maintenant Jeux C’est parti Jeux Jeux vous pouvez en parler. En parler Jeux ? Oui, faire passer le message. OK. Jeux faites passer



Remonter