PUB





TOUCHES:

Jeux de Stunt Maître Adventure en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Ne vous inquiétez pas, je m’en vais. Juste une chose… mes clés. Merci. Bien. Parfait. Oh non… celles-là, ça n’ira pas ! Vous ne pensez pas qu’il vaudrait mieux aller aux toilettes et laver ses mains sales ? Et quand on sera propre comme un sou neuf, on pourra revenir et prendre un bon bol de soupe chaude. Et qui avons-nous là ? Une nouvelle recrue ! Dommage que vous ayez manqué l’hymne matinal. Je cherche… Je sais, à manger… Bien sûr, mon brave homme mais nous devons suivre les règles. et pas de nourriture avant de… Mais vous avez l’air… vous êtes propre. Madame, si vous voulez bien… Ma sœur, c’est mieux. Ne vous adressez jamais à moi, ou à quiconque ici en disant “Madame”. Je cherche Sœur Jenny Miller. Oh je vois. Tout me paraît clair maintenant. Quelqu’un vous a recommandé à la douce et gentille sœur Jenny. Eh bien, vous pourrez la voir. Elle est sortie pour le moment, mais elle va revenir. Et en attendant, pensez-vous qu’un tout petit rasage nous ferait du bien ? Pas moi, mon cher, mais vous ! Par ici. Et je dirai à sœur Jenny dès qu’elle reviendra, qu’elle a de la visite. Je suppose qu’un rasage me ferait du bien. C’est ici. Jenny, je suis désolé pour tout ça. Vous vous connaissez tous les deux ?! Et moi qui pensais que vous étiez un de ces pauvres malheureux… Oh, mince. Je suis vraiment désolée. Que s’est-il passé ? Je m’inquiétais pour vous. Je suis venu pour vous demander une faveur, Jenny. Je sais que je n’en ai pas le droit mais vous êtes la seule vers qui je peux me tourner. Mais vous ne risquez rien à vous promener comme ça ? Vous n’êtes pas censé vous cacher ? Ça ne servirait à rien de me cacher… Si je veux découvrir la vérité, je dois continuer à avancer. Vous avez trouvé quelque chose ? Eh bien, j’ai une piste sur un douanier nommé Hart. Orville Hart. Il connaissait bien Katie. En fait, beaucoup plus que ce qu’il voulait me faire croire ! Et ça, ça l’intéressait beaucoup ! Elles sont à qui ? Le porte-clés était à Katie. Je lui avais offert. Il y a deux nouvelles clés dessus. Une pour un coffre-fort. Un coffre-fort de la Century. J’en ai entendu parler. Il est probable que quelque chose dans ce coffre puisse expliquer beaucoup de choses. Eh bien, vous avez la clé. Je ne peux pas l’ouvrir Jenny, mais vous le pouvez… en vous faisant passer pour elle et en imitant sa signature. Vous savez que c’est illégal ! Est-ce que ce serait légal de me passer une corde au cou pour un crime que je n’ai pas commis ? Eh bien, la police pourrait peut-être vous aider à ouvrir le coffre ? Oui, bien sûr… Mais s’il n’y a rien dedans, je fais quoi ? Je joue le tout pour le tout, Jenny. C’est ma seule chance. Ça ne veut rien dire, j’imagine. C’est ma seule chance. Mais c’est comme ça. J’ai besoin de votre aide. Je vous demande à vous de devenir un faussaire. Bon… On ferait mieux de s’y mettre. Là… écrivez son nom comme elle le faisait pour signer et j’essaierai de le copier. J’ai une carte de membre d’un club. Il y a nos deux signatures dessus. Vous pouvez imiter l’originale. Elle écrivait très bien. Elle faisait tout très bien… C’est parfait ! Vous êtes sûr que le réceptionniste ne verra pas que je ne suis pas votre épouse ? Je ne peux pas être sûr, mais il voit des centaines de gens chaque jour. C’est juste la routine pour lui. Allons-y alors ! Merci Jenny, merci beaucoup. Vous n’entrerez pas dans la chambre forte avec moi ? Non. J’attendrai dehors. Et voici la clé de mon appartement. Craven Court. Craven Court. Juste au cas où il arrive quelque chose. Que pourrait-il arriver ? Je ne sais pas. C’est une affaire de meurtre, la police enquête, il y a beaucoup de risques. Si nous sommes séparés, retrouvez-moi là-bas. D’accord. Vous êtes une brave gamine. Je ne suis pas du tout une gamine. Puis-je accéder à mon coffre-fort, s’il vous plaît ? Capitaine Rogers. Signez là, s’il vous plaît. Bien sûr. Vous avez votre clé, Mme Rogers ? Bien sûr. Suivez-moi, s’il vous plaît. Vous aviez raison, monsieur. Elle est arrivée exactement à l’heure que vous aviez dit. Êtes-vous une amie à lui, ma chère ? Qui êtes-vous ?



Remonter