PUB





TOUCHES:

Stix Street Basketball, Stix Street Basketball jeux, Jeux de Stix Street Basketball en ligne, Jeux de Stix Street Basketball gratuits en ligne

Un petit pois dans la gousse. Une fraise dans un champ. Un petit oiseau dans le sorbier. Du duvet en haut du bouleau. Doux comme la sève d’érable. Une jolie herbe sur une pelouse. Une fleur d’or dans un pré. Dresse haut les ailes, Lève les pattes, cher canard. Soulève-toi sans t’élever, Dresse-toi sans t’envoler. Avance le long de la route dangereuse, Vers ces lieux préparés pour toi. La cour soigneusement damée, Le domaine bien lavé. Avance pas à pas, Continue vers l’intérieur, Sous le beau faîtage, Sous le beau baldaquin. Dresse haut les ailes, Lève les pattes, cher canard. Soulève-toi sans t’élever, Dresse-toi sans t’envoler jeux Salut à tous, que les Dieux protègent tout le monde sous ce toit, dans cette belle demeure. Salut à toi, et bienvenu dans notre humble demeure ! Dans cette maison qui est la nôtre, dans cette salle en bois de sapin. De la bonne bière, au savoureux goût de boisson maltée. Un homme ne doit pas boire en vain, il doit chanter, aussi. Ô sage Väinämöinen, vénérable chantre. S’il te plaît prends cet instrument, et joue pour nous sur la cithare. Marié, soit reconnaissant pour ta fortune Pour la douce femme que tu as épousée. Bien que les Dieux te l’aient promis Ils t’ont donné, dans toute sa grâce, Cette tendre et charmante jeune fille. Encore encore plus belle à tes côtés Qu’une étoile qui brille dans le ciel Où fait rage la tempête. S’il vous plaît donnez-nous, ô Dieux, Un autre jour, ô Seigneurs, Pour que nous vivions ici en paix Et puissions faire de la belle ouvrage. Je souhaite chanter toute la journée Et être joyeux dans la soirée Dans ces lieux que nous appelons Notre beau Kalevala jeux La nuit éternelle est venue ! Une longue période d’obscurité. Notre fête s’est terminée brusquement. Les festivités continueront plus tard. C’est une affaire sérieuse. Allons voyons. Oh, quelle triste journée. Il n’y a plus de joie dans le ciel, aucune raison de jouer de la cithare. Plus de lumière du jour pour voir, plus de Soleil qui brille sur nos têtes. Je ferai se déchaîner les vents, et souffler avec rage la tempête et la tourmente ! Je gèlerai les marais, et gèlerai les terres ! Je couvrirai les auvents de neige, et ferai disparaître les gens du Kalevala ! Je tuerai les enfants et leurs parents retors. Notre cygne ne chantera plus, le froid l’a tué. La Mort viendra bientôt, notre disparition est proche. Nous mourons tous de froid ici. Illumine la salle encore un moment, chère bougie. Je veux d’un dernier regard contempler tes jolis yeux. Sont-ils bleus ou gris ? Ou blanc comme un drap ? Lève-toi, Ilmarinen ! Il n’y a pas de vie sans soleil. Forge-nous le jour, là-haut, dans le firmament. Tu as déjà forgé les cieux ! Je pense que je pourrais le forger dans la journée. Que fais-tu dans ta forge ? Une nouvelle auréole pour le soleil. Le jour ne peut pas être fait dans une forge. Allons au Northland et libérons le jour de sa prison. Levez-vous avec vos épées, Hommes ! Que tout le monde prenne des lames ! Non, une épée ne peut pas vaincre le Mal, une lame ne tue que les méchants. Il faut autre chose.
Contrôle: Souris.



Remonter