TOUCHES:

Stil Die Temps, Stil Die Temps jeux, Jeux de Stil Die Temps en ligne, Jeux de Stil Die Temps gratuits en ligne

Merci encore. Tiens. Merci. Les garçons m’ont bien aidé. Lolo s’est fait un peu mal au dos. Mince. J’ai été un peu dure avec lui. II semblait en forme. Ouais? II est avec son pote. IIs se marrent bien. C’est mieux qu’il soit pas toujours dans tes jupes. J’ai cru qu’il faisait un complexe d’Œdipe. II s’était déjà fait mal à la côte et là, le dos Radio II est si fragile. T’es toujours inquiète pour lui. Un peu, oui. Oh! *Musique inquiétante * II soupire. Tu me manqueras. Tu rentres quand de Milan? Après-demain soir. C’est court. C’est trop long. Tu me manqueras. * Regarde. * *Détonation Houlà! Qu’est-ce que tu me fais? Non! Non, non! Vibreur Ah. Ma chérie, ça va? C’est comment La Scala? Oui, si tu finis plus tôt, rentre demain matin. Mais je serai pas là: j’ai rendez-vous avec le patron de la banque. Oui demain, à h du mat. Bah, te presse pas. Oui, prends un vol plus tard. OK. Je t’embrasse mi amor. *-Amore mio! Amore mio. Oui, c’est ce que j’allais dire. *-Je t’embrasse. Bonjour M. Dutertre. Bonjour M. Dutertre. Bonjour M. Dutertre. Très heureux de faire votre connaissance. Tout le plaisir est pour moi. Je suis fier de vous présenter mon logiciel qui se connectera au système informatique du Crédit Rural de France. J’y travaille depuis presque ans. Vous ne serez pas déçu. D’après mes simulations, vous allez gagner de à microsecondes par ordre passé. Le gain se chiffre en millions par jour. Oui, en millions d’euros par jour! De rien. Je suis ravi de contribuer au succès du Crédit Rural et de ses actionnaires. Quoi? Un génie? Non, je suis juste un passionné. Appelez-moi Jean-René. Musique calme Radio Radio Brouhaha Radio Rires Chut. (En anglais) Doucement, il dort. Rires Radio Vous venez d’où déjà? De Slovaquie. J’adore les Slovaques. Rires Mon Dieu, tu as tellement de livres! lncroyable! Je suis un grand lecteur. C’est tellement . Balzac, Flaubert Radio Rires Radio Qu’est-ce qu’on boit? Mais il n’a jamais eu la chance de la revoir. II est allé en enfer et en est revenu. II y a cette phrase de Churchill que vous connaissez probablement ou pas: “Si vous traversez l’enfer, continuez d’avancer.” C’est sa vie. Comment peut-on avoir si peu de chance? C’est si injuste. II doit se sentir seul après ce qui lui est arrivé. Oui, il loge ici parce qu’il n’a pas d’autre endroit où dormir. Même si dans mois il deviendra l’homme le plus riche de France. En attendant, tout ce qu’il cherche, c’est l’amitié, la chaleur, le contact Radio Juste se réveiller aux côtés d’une femme Radio Ou deux. Musique inquiétante Radio Jean. Jean-René! Réveille-toi. Qu’est-ce que c’est? C’est qui? Je veux plus te voir. Mais Radio Violette! Vous êtes qui? Attends! Violette, mon amour. Mon amour, attends. Me touche pas! Marius? Ça va? Marius? Je les connais pas. Dis-leur de partir! Attends! Je sais pas comment elles sont arrivées là. Ta littérature de pervers. Tiens! Calme-toi. Et tes fringues de plouc! Désolée, on voulait être sympas. Juste aider. Quelle vie tragique. Vie tragique? Que leur as-tu raconté encore? Que t’avais été presque mort? Moi aussi



Remonter