PUB





TOUCHES:

Staggy Le Boy Scout Slayer Je, Staggy Le Boy Scout Slayer Je jeux, Jeux de Staggy Le Boy Scout Slayer Je en ligne, Jeux de Staggy Le Boy Scout Slayer Je gratuits en ligne

Pourquoi toutes ces questions ? C’est toi la plus intelligente. Que pensestu d’elle ? De qui ça ? Ma copine ! Pas mal. Pas mal ? C’est la plus belle. Je parie qu’elle sera nommée Reine de Neewollah ce soir ! Neewo quoi ? Neewollah ! Halloween à l’envers. Une grande cérémonie de couronnement a lieu tous les ans. Madge aurait dû être la reine l’an dernier. Avec voix. Si seulement cette autre crétine jeux Arrête ! De quoi on a parlé ? Je ne sais pas. Éloignetoi de ce mur. Tu vas apprendre des choses. Arrête ! Je ne vois rien. On vous a ramené votre locataire capricieuse. Heureuse de vous revoir. Rosemary m’a dit que vous avez été à New York. Une chose est sûre, je ne me suis pas couverte de honte. Mme Owens, voilà Christine Schoenwalder. Elle reprend le poste de Mabel Fremont cette année. En Hygiène Féminine. Enchantée de faire votre connaissance Christine. Howard a appelé. Ah oui ? De quoi j’ai l’air ? Dismoi la vérité. Tu es très bien. Je me sens bizarre pourtant. Il va bien m’aimer ? Je m’en fous de toute façon. Je me demande juste. Allez donc vous changer en vitesse. Howard va arriver. Tu parles ! Je n’ai pas besoin de temps pour m’habiller pour Howard. Hal ! Tiens. Essaie ça. Vous vous rendez compte ? Alan a pris deux voitures ! Voilà ton cavalier Millie. Comme tu es jolie petite ! J’ai décidé de venir aussi. Ma préférée ! Roméo, tu connais Mme Owen. Bien sûr. La mère. Je viens aussi Rosemary. Voici Mlle Rosemary Sydney. Mlle Sydney enseigne au lycée. Je suis un professeur vieille fille. Je respecte profondément les professeurs madame. C’est beaucoup de travail pour une moindre paye. Si les hommes veulent bien porter les paniers. Il y a un gros baquet à glace mais je ne crois pas jeux Je m’en occupe. Je vais t’aider. Faites attention. C’est très lourd. Et voilà. Regardezle ! Il porte ce vieux baquet comme si c’était du papier de soie. Laissemoi t’aider. C’est lui ! Qui donc ? C’est Howard. S’il a bu je ne vais pas avec lui. Une minute Hal. Je veux te présenter Howard Bevans. Hal Carter. Enchanté monsieur. Moi de même. Millie est une petite dame ravissante. Je ne m’en étais jamais rendu compte. Il a raison petite ! Je le lui dis depuis des années. Autre chose madame ? Des thermos. En avant les thermos. Howard, je viens aussi. C’est très bien. Bonjour mesdames. Alan, vous devriez aller presser Madge. Alors Dalila ? Montez. J’arrive. Tu es ravissante Rosemary. Tu aurais pu au moins garder ton manteau. Il fait toujours très chaud pour septembre. Comment vont les affaires ? Ça va bien. C’est la rentrée. Tout le monde achète. Les mariés ! Regardez tout le monde. Les mariés ! C’est un piquenique. Pourquoi cette robe ? Je ne sais pas maman. Je l’ai mise, c’est tout. Les vêtements des autres ne me vont pas. Je suis un peu trop costaud aux épaules. Je devrais me faire faire tous mes vêtements. Enlevezla, ça ne choquera personne. Oui, regardezmoi. Hein Rosemary ? Rien de tel que de se sentir à l’aise ! Il faut se dépêcher. Toutes les tables vont être prises. La course jusqu’à la voiture. Bien reçu. À vos marques. Prêts. Partez !



Remonter