PUB





TOUCHES:

Sports Heads Défis, Sports Heads Défis jeux, Jeux de Sports Heads Défis en ligne, Jeux de Sports Heads Défis gratuits en ligne

Sports Heads Défis C’est leur bar et leur pognon. Ils vont vouloir le récupérer. Donc, on est pas si ok. Bob I Ça va? Il est tôt pour la messe de h. Je me suis dit que je pouvais attendre. Allez jeux entre vite. Un bol et un peu de nourriture. Merci. Bon courage. J’ai jamais eu de chien. Alors jeux je sais pas du tout comment faire. Pas du tout. Il vous faut des bols. Une laisse. Des sacs à crottes. À partir de maintenant, rangez vos chaussures en hauteur. Voyons s’ils ont un rayon lits. Tu veux quoi ? Ce livre, je connais pas mieux. Je vous le conseille. Y a tout ce qu’il faut savoir. Vous avez un nom ? J’ai pensé, peutêtre Rocco. J’aime bien, comme nom. Puis, j’ai pensé à Mike. Mike ? Ça vous plaît pas ? Mike, c’est pas super pour un chien. D’accord. Rocco, c’est mieux. Et Nadia, c’est à cause de la gymnaste ? Vous êtes gymnaste ? Voilà jeux Regarde. Rocco ! Il aime. Moi, j’aime Mike. Vous le tenez ? Soyez patient. Salut. Salut. Merci. “Assurezvous que le bas des panneaux latéraux repose à l’intérieur de la base, suivant le schéma.” Rocco ! Je t’ai fait un endroit rassurant. Bob. Quoi ? Fait frisquet, hein ? À quoi bon un chasseneige, quand on a Bob ? Passe chez moi, plus tard. Ça marche. Je plaisante. Je te jure jeux T’es au chômedu ? Je vous demande pardon ? Bob se casse le cul et tu regardes. Non, je pelletais aussi. Tu pelletais, hein ? C’est vrai. Venez. Vous le connaissez ? Mais moi, je le connais. Je l’ai vu et j’ai su. Quelqu’un a braqué mon bar ? C’est exact. Désolé, M. Umarov. Tu appelles mon père M. Umarov. Bob, appellemoi Chovka. Pardon, M. Chovka. Quelqu’un a braqué votre bar. Qui a braqué notre bar ? On sait pas. Ils étaient masqués. Donc on voyait pas. Le rapport de police parle d’une montre cassée. Ça vient de vous ? De moi. Je sais pas pourquoi j’ai dit ça. C’est sorti tout seul. Qu’avezvous fait pour récupérer l’argent de mon père ? On a fait circuler l’info. Dans le quartier. C’est ça. Ils ont fait circuler l’info dans le quartier. Donc: l’info circule, c’est ça ‘? L’info ? C’est ça. Avec mon pognon. Trouvez mon pognon, vu ? “Trouvez mon pognon.” Si on savait où il est, ça voudrait dire jeux qu’on est mouillés jusqu’au cou et ils nous exploseraient la cervelle, ces Tchétchéniens de merde ! Tchétchènes, Marv. Quoi ? C’est des Tchétchènes. De Tchétchénie, mais on dit Tchétchènes. Ils sont de Tchétchénie. C’est ce que je dis. T’appelles pas les Irlandais des “lrlandiens”, pas vrai ? Qu’estce que tu me chantes ? On l’arrose à quoi, ce soleil couchant? T’as une tasse ? Quoi ? Tu me prends pour un bleu ? Tchin. Salud ! Quoi de neuf, Evandro ? Marvin Stipler, tu situes ? Le cousin Marv ? Bookmaker squeezé il y a ans par les Tchétchènes ? Il s’est fait braquer, l’autre soir. Le bar appartient à une sociétéécran de Papa Umarov. Qui est assez con pour faire ça ? Telle est la question. La Crim’ a du neuf sur les Umarov ? Notre budget vient de sauter. C’est pas le moment de traquer un Russe que personne connaît. Tchétchène. Tu le veux ? On te le laisse. Salut, frérot. On passe à table ? Quoi ? On passe à table ? Non. Comment ça ?



Remonter