PUB





TOUCHES:

Spongebob Slammin Sluggers, Spongebob Slammin Sluggers jeux, Jeux de Spongebob Slammin Sluggers en ligne, Jeux de Spongebob Slammin Sluggers gratuits en ligne

Spongebob Slammin Sluggers voies de civilisation différentes alors que chaque peuple inventait son propre monde son propre désir d’harmonie et aujourd’hui, presque partout, les hommes s’abîment sur la même voie, le même modèle, dans l’attente d’un miracle qui viendra ou pas A quoi bon tous ces progrès économiques et technologiques, si à la fin on peut vivre, souffrir, ici et ailleurs parfois sans le moindre amour ? Un enfant peut mourrir là-bas d’une maladie dont on a le médicament ici Pour ne pas voir la misère, on essaie de nous imposer des rêves rêves de pouvoir, rêves de conquête, rêves de pacotilles A cet instant circulent un milliard de voitures, déesses d’un monde fatigué un milliard de rêves de kilomètres un milliard de rêves de grandeur un milliard de rêves d’exister un milliard de fois l’absurde que l’on comble en vidant le sang de la Terre Peut-on prospérer sans croître ? Une fois seulement peut-on anticiper, sortir du culte du toujours plus et nous fixer des limites dans tout, car seul l’excès est toxique Envisager déjà le principe d’une croissance et d’une décroissance sélective J’ai quand même quelques certitudes : le modèle économique dominant n’est plus la solution mais bien le problème ce capitalisme sauvage qui réduit tout à l’état de marchandises et dont nous avons fait notre habit de lumière On imaginait rapprocher les hommes en créant des besoins là où il n’y en avait pas On prétendait même effacer les frontières entre les peuples en commerçant et aujourd’hui, on mange des pommes de l’autre bout du monde quitte à ce que des cargos se croisent les uns avec des frigos d’Asie pour les marchés de l’Ouest et les autres avec des frigos de l’Ouest pour les marchés de l’Asie Les continents rétrécissent Je suis un enfant aussi, moi, de cette société de consommation posséder pour exister, m’a-t-on fait croire j’m’améliore chaque jour un peu plus, j’essaie de m’extraire mais pas encore suffisamment Jusqu’où suis-je prêt vraiment à aller dans le choix, dans le renoncement ? Moi aussi je dois avancer pas à pas vers plus de cohérence et



Remonter