PUB





TOUCHES:

Sœurs de demoiselle d’honneur, Sœurs de demoiselle d’honneur Jeux, Jeux de Sœurs de demoiselle d’honneur en ligne, Jeux de Bridesmaid Sisters gratuits en ligne Mets-toi bien dans la tête qu’elle a été très malade. Elle aurait bonne mine à se trimbaler avec toi. Quelle horreur, si elle s’amusait un peu ! Si tu m’avais donné un coup de main… si tu étais venue la voir de temps en temps. Tu n’es jamais venue à l’hôpital. C’est honteux. Tu m’as jamais dit combien c’était grave. Ta sœur était malade. C’est quand même ta sœur… Tu m’as dit que c’était rien. Mon œil ! Regarde-la. À qui tu parles comme ça ? À ma mère. – Ah, tu t’en rends compte. – Oui. Ce n’est pas à n’importe qui. D’après toi, elle ne sait pas ce qu’elle fait. D’après moi, elle le sait. C’est ta fille. Regarde-la. C’est de ta faute, ça. Toi aussi tu es ma fille, mais des fois je le regrette. Moi aussi je le regrette, je t’assure. Ne parle pas comme ça devant les enfants. Pense à elles. Je ne parlerais pas comme ça, moi. – C’est votre faute. – Tu crois ? C’est terrible de dire ça à ta mère. Peut-être terrible mais c’est vrai. J’espère que ça ne t’arrivera pas. Que tes enfants… T’en fais pas, ça n’arrivera pas à mes enfants. Tu en sais plus long que les médecins ? Je l’aurais jamais reconnue. Elle a perdu six kilos. Elle en perdra six de plus si tu continues. Arrêtez de vous disputer comme ça. N’y pensez plus, mes chéries. Vous voulez des gelées ? C’est ça, parle d’autre chose. Occupe-toi de ce qui te regarde. Tais-toi ou va-t’en. Oui, le plus vite possible. Attendez, mes petites. Je vais chercher les gelées. C’est ta réponse à tout, n’est-ce pas ? Pas besoin de sortir tes sarcasmes. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi elle en est là ? Tu ne vois pas ? Elle est malade, non ? Tu es trop proche pour y voir clair. Ils ont dû la renvoyer car ils nous font confiance. Tu rigoles, non ? T’es vraiment une salope ! Ton insolence me dépasse. Parce que tu n’aimes pas la vérité, hein ? Ta gueule ! Ne me parle pas comme ça ! Que vas-tu y faire ? Moi ? Ça ne te regarde pas. Je n’ai pas à m’expliquer. Et toi, qu’as-tu fait de bien ? Vous avez déménagé trois fois en dix ans. Au moins on s’est améliorés. Tu parles ! Ton mari ne vaut pas grand-chose.



Remonter