PUB







TOUCHES:

Santa Re à la recherche, Santa Re à la recherche jeux, Jeux de Santa Re à la recherche en ligne, Jeux de Santa Re à la recherche gratuits en ligne

Ton bateau, t’as un chargement prévu pour le retour ? Pas encore. Cherche pas, j’ai ce qu’il te faut. Je vais remplir tes cales de muscadet. Si tes Américains aiment pas le vin blanc, j’ai du chinon, du bourgueil . Tout ce que tu voudras. On va se faire une fortune. Qui est-ce ? La déesse de la raison. Oui, mais elle, qui est-ce ? Vous la connaissez ? Ah ça ! C’est Pauline de Guérande. La sœur du marquis. Le chœur : Pour Charlotte, elle pourrait te renseigner. Merci, j’y ai déjà pensé. Traître ! Toi aussi, tu en es. Arrêtez-le ! Plus vite ! Plus vite ! Tu agg raves ton cas. Mais enfin, laissez-moi parler. Ton allure est celle d’un ci-devant. Ta voix, celle d’un rebelle. Ton regard, celui d’un homme à complots. Dénonce tes complices. Mes complices ? Quels complices ? Il est malade. Entendez-le, porter I’injure au milieu de I’enceinte sacrée. Il ajoute à son crime. Quel crime ? Vous avez aidé cette fille à s’enfuir. Les témoins sont nombreux. Je ne la connais pas. Je suis arrivé hier. Il avoue qu’il est un conspirateur, un agent de I’aristocratie. J’ai tué le er aristocrate, ans avant tout le monde. Vous n’aviez pas pris la Bastille que j’avais tué un baron. Laisse parler ton avocat. Il n’y a pas de loi assez rigoureuse pour punir des criminels comme mon client. Merci, tu as fait ton devoir. Citoyens jurés ? Condamné à mort. Au suivant ! Vous êtes tous devenus fous ! Tu vas le guillotiner ? Dans / h . T’as pensé aux Américains ? Ils n’enverront plus un seul bateau. Le peuple crèvera de faim. Tu me casses les oreilles. Voilà ma démission . Reste ici . Simon ! Reviens, tu m’entends ? La tête de mule ! Tiens. Quoi encore ? La démission du conseil . Refusée. Ils répètent tous : Démission ! Démission ! Ce n’est pas gai, n’est-ce pas ? Pourtant, un gaillard comme vous. Penchez-vous. Vous voyez la fenêtre ? Trop haute. Clavière Edmond ! Vagond Julien ! Bravenchère Emilie. Philibert Nicolas. Et moi ? Non, pas toi . Si, laisse-le. Pas par là. Ne bougez pas, je reviens cette nuit. Alors ? Où est votre protégé ? J’ai pas de temps à perdre. Nicolas Philibert. Nicolas Philibert. Il n’est pas là ? Simon ! Tout s’arrange. Nicolas, il est sauvé. Philibert ? Où est-il passé ? Philibert. Il repart quand ton bateau ? Demain. Où va-t-on embarquer ? Dans I’estuaire. Ça fait loin ? Moi, royaliste ? Tu n’y es pas du tout. J’étais député à la Constituante. Oui, moi. La prise de la Bastille, j’y étais. La déclaration des d roits de I’homme, c’est moi avec Mirabeau . Ah ! Tu ne peux pas comprendre. Au début, c’était clair, simple. Et puis, ça s’est embrouillé, partagé. Ah, mon ami ! Il n’y a que des commencements. Ils ont dit que je trafiquais les biens du clergé en rachetant un couvent. Qui n’en a pas acheté ? Tout le monde s’est servi . Regarde. Une bague d’évêque. Tout ça, c’étaient des mesquineries, des jalousies. Viens ! Les Chouans ! Les Royalistes ! Protégez-nous, monsieur. Nous sommes des fugitifs. Nous ne voulons de mal à personne. C’est un bleu ! Un espion ! La lanterne. Va-t’en, tu es libre. Sauve-toi . Donne ça . Allez-y.



Remonter