PUB





TOUCHES:

Rogan Le maître d’armes, Rogan Le maître d’armes jeux, Jeux de Rogan Le maître d’armes en ligne, Jeux de Rogan Le maître d’armes gratuits en ligne

Rogan Le maître d’armes Allezy. Il a raison, ce con. Bien sûr. Bon jeux On va travailler ensemble la carte, mais jeux T’es vraiment couillon, toi aussi. Excusezmoi, Alexandre. Je suis en ligne. Les farfalles, c’est al dente. Toi, tu les fais bouillir. D’accord. Je savais pas. Tu recommences. Laisseles min. Et surtout, tu remues, tu remues. Que faitesvous ? Je les aide pour la cuisine. Vous faites le service ici et làbas en même temps ? Les résidents adorent mes recettes. Je voulais pas les laisser tomber. Je viens en paix. Pas d’embrouilles. Je fais visiter mon restaurant à Cyril et à son designer. Sortez de ma cuisine. OK, très bien. Je te présente Me Laveine, huissier de justice. Il constate que je peux faire visiter sans danger mon restaurant pour y faire des travaux. Si tu perdais une étoile, bien sûr. Ça, ça part, M. Matter ? Tout ça, ça vire. Et cette partielà sera en céramique lustrée. On fait sauter le mur, les clients mangeront là et là. Là, je veux une grande table écran. C’est des StJacques ? C’est une bonne idée. C’est une recette de “Elle magazine” ? Il était temps que je m’occupe du Cargo. Cyril, viens avec moi. Je vais vous montrer le jardin d’hiver. Les portes, on vire. De l’espace ! Ça sent la vieille cuisine. Vous pouvez perdre cette étoile ? Oui, c’est possible. Venez, on continue. Jacky ! La sauce au citron a brûlé. Prends une autre casserole et recommence. Béatrice a appelé ici. Elle arrivait pas à te joindre. Elle voulait te montrer des trucs. Ah bon ? Faut que je la rappelle. Bonjour. Je cherche Jacky. Il travaille plus là. Ah bon ? Allez voir dans les cuisines. Dans les cuisines ? Tu fais mariner le soja avec les quartiers de citron. On m’a dit que je pourrais trouver Jacky ici. Il travaille plus ici. C’est pour quoi ? Il est où ? Vous le dites pas à sa femme. Il est sur l’écran. Qui j’annonce ? Sa femme. Sa femme arrive ? Faut qu’on fasse gaffe. Je suis sa femme. Ah, c’est la merde. Vous lui avez dit quoi à Béatrice ? Que t’es allé aux putes. J’ai dit que tu achetais du plâtre et que tu revenais. Vous êtes cons ? Je fais comment pour revenir ? Faut que je la rappelle, que je trouve une excuse. Jacky, c’est chaud. Deux secondes. Le portable de sa femme sonne. Ma femme a la même sonnerie. Allô, bébé. Ça va ? Oui. Pas la peine de repasser à la résidence tout de suite, je suis coincé dans les embouteillages. Où ça ? Pas loin. À Nation. Je suis aussi à Nation. T’es où exactement ? Je suis à gauche, coincé derrière des camions. Attends secondes. Avance ! Y a pas que toi qui travailles. Laissemoi passer. Excusemoi. C’est un peu dégagé. J’arrive boulevard Voltaire. J’entends de l’écho. Pourquoi je te vois là ? T’es où ? Ta femme est là. Pourquoi t’as fait ça ? Fait quoi ? J’ai rien fait. Continue à me prendre pour une imbécile. J’en ai assez. C’est fini. Béatrice, attends. Écoutemoi. Chang, fais quelque chose. Il a pas été aux putes. Pas ça ! Bébé, écoutemoi. Tu vas pas partir comme ça. T’es dans la merde. C’est un champion, ton gars. Avec lui, ça va être les étoiles filantes. Elles s’en vont. Elles restent pas. Elles sont filantes.



Remonter