PUB





TOUCHES:

Robo La guerre Aventure, Robo La guerre Aventure jeux, Jeux de Robo La guerre Aventure en ligne, Jeux de Robo La guerre Aventure gratuits en ligne

Sans ça, tu ne le verras pas. Je suis venu te l’emprunter. Tu n’as pas besoin de l’emprunter. Je te la donne. C’est un cadeau d’un ami digne. Parce que Jeux tu ne reviendras pas. Crois-tu que je ne le sais pas ? Tu le sais. Bien sûr. Sais-tu pourquoi le Roi de Qin veut ma tête ? Parce que je suis le seul à savoir le secret qui peut le détruire. Mais je ne peux pas te le révéler. Si tu le vois Jeux je veux que tu lui dises Jeux que je n’ai soufflé mot à personne Jeux et que son secret mourra avec moi. Je vais aller chercher plus de vin. Jing Ke Jeux sais-tu à quelle direction Jeux ma porte fait face ? Elle fait face à Qin. C’est exact. Votre Majesté Jeux le Prince de Yan vous envoie cette carte. C’est la région la plus riche Jeux de Yan. La terre est si fertile– Nous avons réussi. Non. Le Roi de Qin réagira comme vous. Il concentrera son attention sur moi. Par conséquent, mon assistant doit agir en premier. Pas moi. Mais je n’aurai pas d’arme. Essayez encore. Votre Majesté. Le Prince de Yan vous envoie cette carte. C’est la région la plus riche de Yan. La terre est si fertile. Le vent siffle Au-dessus du froid fleuve Yi Le brave héros part Et il ne reviendra pas Chapitre V : L’empereur et l’assassin Sa Majesté ! Approchez-vous. Asseyez-vous un peu avec moi. Quel âge as-tu ? Je te parle. J’ai ans, Votre Majesté. Déjà un adulte. Déjà en âge d’accomplir de grandes choses. J’étais plus jeune que toi Jeux quand j’étais à Zhao. C’était le bon temps. Je n’avais jamais assez de nourriture ni de vêtements. Mais j’étais bien décidé à devenir un roi. Ma petite amie m’a dit Jeux que j’en deviendrais sûrement un. Ces moments ont été les meilleurs de ma vie. Votre Majesté, l’envoyé de Yan est arrivé. Le recevrez-vous demain ? Oui. Qui est l’envoyé ? Il s’appelleJing Ke. Nos espions à Yan disent que c’est un grand combattant. Laissez-le venir avec son épée. Mais tenez-vous prêts. Oui. Envoyés de Yan, halte. Les épées des envoyés doivent être inspectées. Votre assistant ne peut pas garder son épée. Je vous en prie. Nous vous rendrons votre épée. Vive le Roi ! Vive le Roi ! C’était une mouche. Est-ce la carte que vous allez présenter au Roi ? Oui. La bo^ite Jeux contient la tête du traître. Le Roi mande l’envoyé de Yan. Le Roi vous donne la permission de porter votre épée. Prenez-la Jeux je vous prie. Le Roi mande les envoyés ! Vive le Roi ! Vive le Roi ! Qu’a donc votre assistant ? Nous venons d’une petite contrée, isolée et peu sophistiquée. J’avais dit qu’il aurait peur. Vous voyez que c’est le cas. N’aie pas peur. Nous rentrerons après avoir rendu hommage au Roi. Le Roi ne recevra qu’un envoyé. Voilà, tu as réussi. Jing Ke. Votre Majesté ! Comment t’appelles-tu ? Jing Ke. Jing Ke. Lève la tête. -Je n’ose pas. Lève la tête ! Pourquoi pleures-tu ? Mon secret a peur, et j’ai peur aussi. Je veux rentrer chez moi. M’as tu apporté la tête du Général Fan ? Oui. Viens ici. Pardonnez-moi, Votre Majesté ! Je ne veux pas porter d’épée, mais on m’y a obligé. On m’a envoyé ici pour vous tuer ! Avez-vous entendu ce qu’il a dit ? Le Roi de Yan Jeux a l’intention de me tuer.



Remonter