PUB





TOUCHES:
1
2
3
4
5
6

Risqué Rider 6, Risqué Rider 6 jeux, Jeux de Risqué Rider 6 ven ligne, Jeux de Risqué Rider 6 gratuits en ligne

Où est papa ? Il travaille. Il revient quand ? Je sais pas. Tu dois t’acheter un nouveau soutif. S’il n’y avait que ça ! Un truc joli, en dentelle. Ça fait un bail qu’on m’a pas vue en soutif, à part toi. Me regarde pas comme ça. Épargne-moi ta pitié. Ça t’a fait quoi de voir Evan ? Je sais pas Jeux Il te manque ? Oublie. J’en ai vu des comme Matt en Irak. Il faut s’en méfier. La CIA est pas censée bosser ici. C’est un conseiller de la Défense. Tu gobes ça ? Faut surveiller tes arrières. Eux le feront pas. Écoute, nous, on avance pas d’un pas avec nos méthodes. Eux, si. T’as choisi de sacrés enfoirés pour avancer. Mot de passe ? “Abruti”. Vous, vous pouvez traverser là ? On peut. Mais les passeurs sont des fumiers. Aucune femme peut traverser là. C’est ici qu’on traverse ? Impossible ! C’est la terre de la drogue. Les seuls à traverser là, c’est les mules et les clandestins. La patrouille des frontières s’y risque pas. Jamais traverser près des tunnels. Tu connais cette zone ? Pendant des années, ça a été le meilleur endroit pour traverser. De là, on rejoint facilement la . Il y a de l’eau et de l’ombre. Tu piges tout ? Peux-tu m’indiquer le chemin qui mène au tunnel ? L’entrée est cachée par une vieille bagnole. Regardez, c’est là. C’est notre passage. Guillermo a dit la vérité. Ça va être une super journée. Kate, vous avez des amis au SWAT de Phoenix ? Oui, ils nous secondent parfois. On a besoin d’eux. Pour quoi ? On va jouer aux cons avec le fric de Diaz. Voilà la mule. Blonde avec un sac blanc. Heimlich, tu connais ? Si elle essaie d’avaler le reçu, fais-la recracher. Compris. Elle s’en va. Va les choper, Tiger. Arrêtez-les. Allongez-vous ! À terre ! On confisque les ordis ? Non, seulement le fric. Gelez tous ses comptes. Si son clebs a ouvert un compte, gelez-le. Vous avez quoi ? Un blanchisseur d’argent. Remballez. Vous venez ? N’allez pas à la banque. Y a matière à pouvoir l’accuser ! N’y allez pas, Kate ! Et voilà, elle y va. Ce sont les comptes de Diaz ? Oui, dépôts quotidiens d’espèces de $. Pour échapper au signalement. Oui. Vous pouvez saisir ? Déjà fait. Je vais vérifier ces virements et geler ses comptes. Tenez. Très malin. Quoi ? Ceci est une ligne de crédit. Vous déposez plus que vous ne devez, l’argent n’apparaît pas et le solde reste débiteur. Ce n’est signalé à personne, fisc, DEA Jeux Cet argent est invisible. Combien ? Regardez. Nom de Dieu Jeux Ils viennent de saisir millions de dollars. Ça sert à rien. Quoi ? Personne ne contrôle qui fait les dépôts. Un avocat récupérera le fric mais en attendant, des têtes vont tomber. On peut arrêter Manuel, le retirer du circuit. On attend que son boss le convoque. On n’a aucun pouvoir au Mexique. On a rien, il faut agir maintenant. On peut pas l’arrêter. Quoi ? Quand ? Une minute. $ sont déposés chaque jour sur ce compte depuis ans. Pas illégal. Suspect mais pas illégal. Le fisc trouvera ça illégal. Que voulez-vous, Kate ? Que l’on suive un semblant de procédure pour pouvoir engager des poursuites. On a poursuivi plus de dealers l’année dernière que dans les années précédentes. Le ressentez-vous dans la rue ? Vous avez la sensation qu’on gagne ? Non. Et vous ? Non, monsieur. Les conseillers comme Matt shootent dans la fourmilière, les criminels réagissent et font des erreurs. C’est ainsi qu’on monte des dossiers qui tiennent la route. Quand ils sont nerveux, se méfient de leurs gars, déplacent leur argent, alors on peut frapper. C’est le but des gens comme Matt. Ce n’est pas quelque chose qui sort de mon imagination. Je n’ai pas le pouvoir d’engager des conseillers, d’autoriser des missions conjointes ou de faire voyager des agents aux frais de l’Air Force. Vous me comprenez ? Ces décisions sont prises en haut, par des gens élus à leur poste, pas des gens nommés. Si votre crainte, c’est de franchir la limite, croyez-moi, ce n’est pas le cas. La limite a été déplacée. C’est compris ? Oui, monsieur. J’ai besoin d’un verre. On va où ? N’importe où. Je prends une table. J’invite. Merci. Qu’est-ce que je vous sers ? Deux bières. Tenez. Je meurs d’envie de fumer.



Remonter