PUB





TOUCHES:
J
K
L
U

Rapide Zombie Fou De Passage Des Héros, Rapide Zombie Fou De Passage Des Héros jeux, Jeux de Rapide Zombie Fou De Passage Des Héros en ligne, Jeux de Rapide Zombie Fou De Passage Des Héros gratuits en ligne

Nos prisons sont pleines. Je ne peux pas et ne veux pas faire plus. Sans le respect des procédures, combien de prétendus empoisonneurs seront exécutés sans que la preuve de leur culpabilité ne soit clairement établie ? La preuve est sur le bureau. Le Dr Lapierre a été formel : ce foie est celui d’un animal empoisonné. Les herbes retrouvées chez les suspects peuvent rendre malade, mais seraient incapables de tuer un boeuf ou même un homme. Mais représentez-vous la perfidie dont ces Nègres sont capables. Ce sont les mieux traités qui empoisonnent. C’est même à se demander si les Nègres libres ne sont pas les chefs du complot. Mme Delage a été empoisonnée par sa plus dévouée servante. M. Delaneau a perdu tous ses boeufs. Et qui les a empoisonnés ? Le Nègre à qui il a appris à lire et à écrire et à qui il a permis de racheter son corps. Cécile Tournon a été empoisonnée par sa nourrice, une mulâtresse. Cécile avait ans, monsieur. Oui, ans. Elle était promise au plus bel avenir. M. Dessart, je vous le répète, la cour prévôtale fait son travail. Certes, c’est long, mais il n’y a pas d’autres moyens. La cour prévôtale ne sert à rien. Mais vous en faites partie. À vouloir singer la justice de la Métropole, nous n’arriverons à rien. Voyez Marie-Louise, chez Mme Lambert. Elle a fait appel et a été transportée en France pour être entendue. Elle a été soutenue par toutes les vociférations des amis des Nègres. Résultat : elle n’a été condamnée qu’à une légère peine de prison. Est-ce ainsi que l’on va assurer la tranquillité de notre île ? Non. Il faut terroriser les Nègres, par des jugements rapides montrant la plus extrême fermeté. Et si de ces jugements rapides et impitoyables roulent des têtes d’innocents, le prix à payer sera bien mince au regard de ses bienfaits. Docteur Ruffier. Vous êtes ce jeune magistrat dont tout le monde parle ? Adolphe Juston, oui. Auriez-vous quelque temps à m’accorder ? Je dois aller voir un malade, mais prenons le temps de bavarder. Plusieurs choses me laissent sceptique, concernant cette affaire



Remonter