PUB





TOUCHES:

Rapide Lancer Du Javelot, Rapide Lancer Du Javelot jeux, Jeux de Rapide Lancer Du Javelot en ligne, Jeux de Rapide Lancer Du Javelot gratuits en ligne

faire découvrir combien ça me coûte pour vivre. Vous ne savez pas ? Non. Euh… si… j’ai le sens des affaires. Pouah ! Le sens des affaires ! Vous occupez pas… Continuez. dollars par semaine. C’est bon ? dollars. Bien. Blanchisserie, un biffeton. Blanchisserie, un biffeton. Un biffeton ? Un dollar, un dollar. Nourriture, dollars. Mais ce n’est pas assez. C’est suffisant pour moi. Je ne suis pas un capitaliste. Voyons, maintenant… Ah, les lames de rasoir et le papier de la machine à écrire … le dentifrice et le savon, les enveloppes. Disons pour les faux frais dollars. dollars pour tout ça ? Bon, disons alors dollars . Mais je veux dire dollars , c’est peu ! dollars . Mettez ça ! Et pour vos trajets ? Je ne vais nulle part. Ah, les cigarettes. cents par jour… cents par semaine. Je me les roulerai. Allez, ajoutez ça et voyons ce que ça donne. Euh… dollars qu’on va arrondir à . Non : dollars . Bien. Je vous amènerai un chèque chaque semaine. “Un chèque toutes les semaines.” Bien, je vais garder ce papier. Dès que je peux, je vous rembourse, pièce par pièce, d’accord ? Ok. On se sert la main ? On se sert la main. Parfait. Bon, eh bien maintenant je vais m’occuper de ma part du marché. Savez-vous à ce que vous allez faire demain matin à h ? Non. Vous irez à la mairie pour les papiers. Voulez-vous que je passe vous prendre ? Non. Je, euh…, je vous retrouverai là -bas. Hum… vous ne voulez pas que je sache où vous habitez. Ça n’a pas d’importance, n’est-ce pas ? Oh non, non, ça n’a pas d’importance. Qu’y a-t-il ? Oh, rien. J’étais en train de penser à toutes ces histoires que j’ai mises au rebut. Je n’en ai jamais écrite d’aussi drôle. Deux personnes qui ne s’étaient jamais rencontrées auparavant, et qui sont sur le point de se marier et se promettent amour, fidélité et obéissance. Hum… mais entre nous, vous comprenez… Oui, bien sûr, je comprends. Allez hop ! Plus d’amour, plus de fidélité plus d’obéissance. Maintenant, je vais vous appeler un taxi. Non, non, non. Bonne nuit. Non mais attendez… Pas d’amour.



Remonter