PUB







TOUCHES:

Rapide Deep Sea Hunter, Rapide Deep Sea Hunter jeux, Jeux de Rapide Deep Sea Hunter en ligne, Jeux de Rapide Deep Sea Hunter gratuits en ligne

C’était pas des gens bien. Ça ne change rien. C’est pas drôle. C’est pas drôle du tout ! Hey! Toi, mon gars ! J’étais sonné pour combien de temps ? Combien de temps j’étais au lit? Deux jours. J’ai passé deux jours ici ? Va dire à tout le monde de faire leurs bagages. Il faut pas faire ça. Il faut pas que vous restiez là. On était obligés d’attendre. C’était le plan. Tout le monde avait jusqu’à aujourd’hui pour arriver ici. Si vous attendez encore, Alkali va vous trouver et vous tuer tous. Il faut que vous dégagiez ! On s’en va demain avant l’aube. On va traverser la frontière. C’est un sanctuaire. Les coordonnées sont les mêmes ? Oui. Entre midi et h, Les satellites sont hors couverture. Vos demandes d’asile ont été validées. Bien reçu. Dirige-le à ta droite, Laura. Encore un peu. Oui. Tu vois la forêt ? Oui. km à traverser à pied. Tu vois ce col ? C’est la frontière. C’est là qu’on sera en sécurité. Venez à l’intérieur. Laura m’a dit ce que vous avez fait pour elle. Elle a eu de la chance que vous soyez là. Prenez. Elle dit que c’est pour vous. C’est pour ça que tu l’as emmené, n’est-ce pas ? Oui, enfin… Écoute, moi j’en ai pas besoin, toi oui. D’accord ? Comme vous voulez. Tes amis, c’est des gens bien. Ils me rappellent… Hey, hey, qu’est ce qu’il y a ? T’es avec tes potes. Tu as réussi. Tu vas aller où ? Au bar le plus proche, pour commencer. Je t’ai amené ici. Je n’étais engagé que pour ça. J’ai même rendu l’argent. C’est très gentil. Attends, je n’ai rien demandé. D’accord ? Charles n’a rien demandé. Caliban n’a rien demandé. Et ils sont six pieds sous terre. Je sais pas ce que Charles t’a mis dans la tête… Mais ne me prenez pas pour quelqu’un que je ne suis pas. OK ? Il y a une semaine on se connaissait même pas. T’as eu ta Rebecca, ta Delilah… ta blah, blah, blah, ou je ne sais quoi. T’as eu tout ce que tu voulais. Et c’est mieux comme ça. Parce que je suis pas doué pour ça. Des emmerdes arrivent à toutes les personnes auxquelles je tiens. Tu comprends ? Alors il va rien m’arriver. PAS TOUT D’UN COUP RICTOR Au secours ! Courez vers la montagne ! Courez ! Cours, Bobby, cours ! Allez ! Allez ! Accélérez ! Il faut les intercepter avant qu’ils n’arrivent à la frontière ! Avancez ! On y va ! On y va ! Courez ! Courez ! Cours, Jonah ! Cours ! Je veux que tu respires. Ce n’est qu’une égratignure, mon pote. Elle est là ! On la tient ! Recule ! Encerclez-la ! Derrière moi ! T’as pris tout le médicament ? L’effet se dissipe. Va rejoindre tes amis. Vas-y. Laura. À mon signal. À heures ! Ton jus vert perd son effet, c’est ça ? Tu sais, pour un vieux mutant, ça défonce pas longtemps. Bientôt, t’auras du mal à garder tes griffes dehors. Bute ce connard, Logan ! S’il vous plait, arrêtez, M. Howlett. Je vais devoir ordonner aux soldats d’abattre ces enfants. Vous ne voulez pas que ça arrive. Vous constatez que les effets de sérum se dissipent. Vous ne survivrez pas à d’autres blessures. Permettez-moi de me présenter. Je m’appelle Zander Rice. vous avez dû connaître mon père sur le projet de l’arme X. Ouais. C’est le connard qui a mis ce poison en moi. Oui, il était l’un d’entre eux. J’ai peut-être tué ton père. Je crois que vous avez raison. Et si tu montrais un peu de respect, muto. Tu es devant l’homme qui a éradiqué ton espèce. Mon ami Donald a tendance à exagérer. La réalité est beaucoup moins brutale. Le but n’a jamais été d’en finir avec l’espèce des mutants… mais de les contrôler. J’ai réalisé que c’est pas en perfectionnant nos ressources alimentaires que nous pouvions nous perfectionner nous-mêmes. Distribuer en toute discrétion la thérapie génique par tous les vecteurs. Des boissons sucrées aux céréales du petit-déj. Et ça a marché. Les hasards mutagènes éradiqués de façon polio. On s’est lancé dans notre projet suivant. Créer vos propres mutants. Exactement. L’époque est dangereuse, James. Tu ne peux pas… Arrêtez-le. Arrêtez-le. À toi de jouer, mon grand ! Debout, mon grand ! Debout, mon grand ! C’est lui qu’il a tué. Debout ! Laura ! Non ! Laura! Je vous en prie, Je vous en prie… Va-t’en.



Remonter