PUB





TOUCHES:

Printemps De Pique-Nique Match, Jeux de Printemps De Pique-Nique Match Gratuits en ligne

e sais que ça devient fou parfois. Je veux que tu saches que je ne t’en veux pas. Ah non ? Non. Je te donne un coup de main ? Je suis pardonné ? Peter, c’est l’excuse la plus minable que j’aie jamais entendue. Je vais me doucher. Tu viens ? Ensuite, sur l’agenda ? Je construis un avion. Un avion ? Tiré d’affaire ? Papa ? Ce sera prêt en mars ? Merci d’être Jeux de Fille Je le mets. Je ne voulais pas le traîner aux WC. Je n’ai rien dit. Tu allais le dire. L’oxygène est bas. Je n’ai pas remarqué. Je vais en chercher. Ca suffira pour cette nuit. Je ne veux pas prendre de risques. Comme tu veux. Il reste des macaroni au fromage sur le comptoir. Merci. J’ai vu Elizabeth, aujourd’hui. Elle m’a dit. Elle t’a parlé de l’hospice ? J’ai vérifié. Il n’y a pas de place. Quand y auratil une place ? Je ne sais pas. Ils n’ont pas dit. Il y a une longue liste d’attente. Pour quoi faire ? Je ne sais pas. On dirait que tu es coincé avec moi. Jeux de Fille, que faistu ? La graisse est tombée dans le charbon et a pris feu. L’eau est là pour ça. Tu ne me l’as pas dit. Voilà ce qu’il en reste. Merci. Ca s’est vraiment rafraîchi ici. Les Filles dorment ? L’une des deux s’agite. Je vais dire Kate. Tu avais une chance sur deux. Non, c’est la perturbatrice. Ils sont trop épais ? Ca va être cru à l’intérieur. Ne t’inquiète pas, j’ai un steak et un gâteau de foie. De foie ? Très drôle. Les infirmières pensaient que tu ramènerais ce rein chez toi. J’aurais dû. Il ira sûrement en désintox. Qu’y atil ? Quoi ? C’est de la neige ? Hé ! On est en avril ! On va finir de cuisiner à l’intérieur. Je suis venu pour un barbecue. Tu vas geler. Je vais te chercher un pull. Tes pulls ne m’iront pas. Je trouverai un truc. Je vois. Estce que la douleur irradie ailleurs ? J’ai mal partout. Tous les matins au réveil, ma femme cherche comment m’entuber. On va faire un ECG et une analyse des enzymes cardiaques. Vous êtes marié, docteur ? Non. Restez comme ca. Non seulement elle me ruine et annihile mon fils, mais elle creuse ma tombe. Nous allons vous aider. Là. Son cœur est parfait. Quand l’un d’eux va au lit, un autre veut manger ou doit être changé. Ou l’un d’eux fait une bêtise. Personne ne vous aide ? Mon mari travaille beaucoup. Si vous voyiez nos factures de nourriture. Bon, il faut prendre soin de vous. Vous souffrez de malnutrition. Il faut manger, prendre des vitamines. Vous saviez que vous étiez enceinte ? Depuis quand ? J’en sais rien. L’avezvous dit à votre mari ? Et vous avez décidé de jeûner ? Non ! J’ai pas le temps de manger. Vous ne vous privez pas de manger pour faire une fausse couche ? Nous voulons une famille nombreuse. Mais j’ai besoin d’une pause. Votre corps protège le fœtus. Vous mettez votre cœur et vos reins en danger.



Remonter